Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Chronicles of Conan TPB #1


jeudi 18 mars 2004
L'avis de Ishar


Nous sommes au début des années 70 et Roy Thomas, alors directeur artistique chez Marvel, et Stan Lee vendent à Goodman l’idée d’une adaptation d’une oeuvre littéraire de fantasy. Après avoir tenté d’acheter les droits d’un personnage moins connu mais moins coûteux, c’est Conan qu’ils arriveront à obtenir, et Roy Thomas, qui ne pensait pas scénariser plus de quelques épisodes, se lance dans une aventure qui durera 200 numéros, sans compter les séries spin-off.

(JPEG) L’histoire des débuts de Conan chez Marvel est racontée en détail dans une post-face très intéressante de Roy Thomas lui-même. Une sacrée aventure donc, puisqu’elle va donner de beaux moments à la BD de fantasy, et avec l’adjonction au projet de Barry Windsor Smith pour les dessins, l’un des plus beaux duos du comic de l’époque.

Pourtant, la Fantasy est loin d’être la spécialité de l’éditeur, pas plus que celle de Roy Thomas ou de Barry Windsor Smith. Côté ventes, malgré un bon départ, c’est la dégringolade jusqu’au numéro 8. Si ce numéro correspond à un changement de stratégie marketing (sur l’illustration de couverture), c’est aussi à cette période que les auteurs commencent à mieux maîtriser leur sujet.

Le scénario, très old school (forcément), n’a qu’un défaut dans cette version : en enchaînant 8 numéros, on enchaîne 8 histoires différentes, ce qui donne un léger sentiment de copier-coller. La narration se fait beaucoup plus intéressante sur la fin du volume, en utilisant entre autres plus judicieusement la "voix off".

Le dessin suit la même évolution. Hésitant et peu inspiré (Barry Windsor Smith était vraiment peu expérimenté à l’époque), il devient plus fin, plus précis, surtout prend un style très personnel. Rehaussé avec talent par l’encrage de Sal Buscema - et d’autres, il bénéficie pour cette réédition d’une re-colorisation impeccable. Dark Horse, pour ne pas gâcher ce travail, a mis le paquet sur la qualité de l’impression, bref de ce côté-là c’est un produit magnifique. Il ne manque en fait que la reproduction des couvertures originales, d’autant plus que Roy Thomas en parle dans sa post-face.

Mais à qui donc, finalement, s’adresse cette réédition ? Aux fans de Marvel, qui ne manqueront pas de redécouvrir ses premiers pas dans la fantasy et un magnifique exemple du style des 70’s. Aux fans de BWS, son évolution sur la série étant vraiment très instructive. Aux fans de Conan et de Fantasy, je serais plus réservé. Les histoires ne sont pas monumentales, les premiers épisodes ont trop de défauts. Sauf par souci de complétude (pour ceux qui comptent acheter les TPB suivants, nettement plus intéressants), autant se tourner vers la nouvelle série de Kurt Busiek et Gary Nord.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1003 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/