Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Thunderbolts #1


vendredi 19 mars 2004
L'avis de Ishar


Marvel France / Marvel Monster

Ce monster regroupe les épisodes #65-75 de la série Thunderbolts, démarrée par Kurt "Marvels" Busiek et Mark "Spiderman" Bagley en 97. Une série reprise ici par Fabian Nicieza et une pléthore de jeunes artistes de l’écurie Marvel.

(JPEG) Contrairement à ce qui a été écrit, il ne s’agit pas en fait des derniers numéros, car la série, initialement prévue pour se terminer au #75, a connu 6 numéros supplémentaires (jusqu’au #81 donc). Tous les épisodes précédant cette saga ont été publiés dans les pages de Marvel Select (du #2 au #32) puis de Marvel Heroes (du #1 au #34).

Petit rappel du principe des Thunderbolts : d’anciens criminels décident de se reconvertir dans le Super-Héroïsme. Initialement, il s’agit d’une fourberie devant leur permettre de conquérir le monde. Mais alors qu’ils sont démasqués par les Vengeurs, de retour dans la réalité Marvel après la période Heroes Reborn, ils se rendent compte qu’aider son prochain n’est pas si désagréable.

Depuis, une partie de l’équipe a été projetée sur une copie de la Terre située de l’autre côté du Soleil, et tombe sous la coupe du baron Zemo. Une Terre en assez piteux état, et les héros vont tout faire pour sauver sa population. L’autre moitié, restée sur la vraie Terre, enquête sur une super-criminel. Nous suivons donc les deux équipes en alternance, à raison d’un numéro chacun, exception faite du #75 où ils se rejoignent pour l’apothéose finale.

Cette alternance, assez originale, ne pose pas vraiment de problème, dans la mesure où les épisodes se lisent assez vite. Nicieza fait évidemment du Old School. Ce scénariste, souvent comparé à Kurt Busiek, a un fort penchant pour le nostalgique. Mais ici, le point de vue adopté renouvelle complètement l’intérêt des histoires. Nos anciens méchants ont des méthodes un peu expéditives, hésitent toujours entre les deux camps,...

C’est du côté des dessins que ce volume pêche vraiment. si les personnages sont à peu prêt correctement travaillés, les décors et fonds sont souvent réduits au plus simple. Ca sent l’exécution à la va-vite par des personnes encore peu habituées au rythme de production demandé. Rien de catastrophique non plus, c’est suffisamment standard pour rester regardable.

A l’arrivée, c’est un volume plutôt agréable, qui vient alimenter le fourre-tout de la collection Monster Edition, mais qui, sans avoir lu les épisodes précédents, reste plus compréhensible que Deadpool ou Black Panther.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1564 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/