Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Iron Man #01 : Chasse à l’Homme


vendredi 1er octobre 2004
L'avis de Ishar


Marvel France / Monster Edition

La collection des Monster continue d’enfiler les séries régulières qui n’ont pas trouvé leur place ailleurs.

(JPEG) Chevalier Errant
Stark et ses deux associés travaillent sur une machine à voyager dans le temps. Mais lorsque deux archéologues découvrent un casque d’Iron Man vieux d’un millénaire, ce dernier ne peut pas s’empêcher d’essayer sa machine avant qu’elle ne soit finalisée. Je me demande bien ce que vient faire cette histoire chez Iron Man. Le côté "t’as 48 heures pour revenir à ton point de départ si tu veux pas rester bloqué dans le passé", c’est aussi banal qu’inadapté à la série. La comparaison entre Iron Man et un Chevalier du temps jadis aurait pu être intéressante pourtant... les illustrations, faites à la va vite, sont aussi à jeter de toute façon.

Chasse à l’homme
Changement d’équipe artistique, changement complet de style. Un attentat est perpétré à l’ambassade de Chine avec une arme conçue par Stark. A moins de trouver un meilleur coupable, ce dernier ferait un parfait bouc-émissaire.
On évolue ici dans un thriller efficace à défaut d’être original. Le rythme est plus soutenu que dans la moyenne des séries régulières, les pistes s’enchaînent rapidement, bref on ne s’ennuie pas. La conclusion arrive même à nous surprendre ! Cet arc est aussi rendu intéressant par une utilisation judicieuse du fait que l’identité d’Iron Man est désormais publique. Un seul regret : des personnages secondaires pas assez développés et peu intéressants.

Sang et Lumières à Las Vegas
Tony Stark est contacté par une détective privée à la recherche d’un disparu. Sa seule piste : un document scientifique étrange de la main d’un ancien milliardaire scientifique dont Stark est fan.
Après un début proche de l’arc précédent - un thriller avec une légère orientation technologique, on tombe vite dans une espèce de X-Files sans le moindre rebondissement et dont la chute est pathétique d’invraisemblance. Reste que le côté technologique du personnage n’est pas trop mal exploité et qu’exceptée la conclusion, ça se lit sans problème.

Enfin, deux one-shots datant de 2001 complètent le volume. Dans le premier, un annual scénarisé par Claremont, Iron Man traqué dans un pays asiatique qui convoite son armure, se cache en civil chez une habitante. Un épisode qui se laisse lire surtout grâce à la relation intéressante qui se noue entre Tony et son hôte, même si celle-ci finit un peu dans la caricature. Enfin, le dernier épisode est issu de la série régulière et raconte comment Fury fait appel à l’homme d’acier pour récupérer un sous-marin en panne. Mais ce dernier ne lui a pas tout dit ...
Si c’est toujours un plaisir de retrouver un Nick Fury bougon mais jouant son rôle, le scénario téléphoné ne casse pas trois pattes à un canard.

En considérant bien que nous ayons à faire à une série régulière, ce volume n’est pas désagréable dans son ensemble. Mais cette VF est tachée de deux défauts : le prix tout d’abord, le même que les Intégrales pour le même nombre de pages mais avec une qualité très inférieure (il est vrai, ceci étant, que les intégrales sont plutôt bon marché vu leur qualité). Les épisodes choisis ensuite : en bouchant les trous avec deux épisodes de 2001, Marvel France fait passer les Monster pour des pots-pourris éditoriaux. Un manque d’homogénéité qu’ils pourraient payer cher rapidement.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1700 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/