Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

vendredi 7 janvier 2005
par Kab

Painkiller Jane #1-3


Génération Comics, avant qu’il ne diffuse que du manga, diffusait des comics dont Painkiller Jane. Génération Comics retrace les 5 numéros plus le 0 de la série, vu qu’ensuite les deux compères Quesada et Palmiotti sont partis se charger des titres MK.

(JPEG) Jane Vasko est une jeune femme flic brillante, mais sa vie va basculer au cours d’une mission dans laquelle elle et une de ses collègues vont jusqu’à se droguer et se prostituer pour faire tomber les frères Blanco. Mais l’histoire tourne mal et Jane fut la victime d’une nouvelle drogue. Au lieu de la tuer, la drogue la transforma et la rendit quasiment immortelle : elle cicatrise dix fois plus vite que la moyenne, on ne peut pas la tuer mais elle ressent la douleur. Jane Vasko est morte mais Painkiller Jane est née.

Pour ses débuts notre rousse flamboyante rend service à Joe Fonti dont la fille s’est fait enlever par un gang dont le chef est habillé en clown. Joe Fonti est peut-être le chef de la mafia mais il est fou de sa fille et sait que Painkiller Jane est invulnérable.
Ailleurs, son amie et ex-collègue Maureen Fernandez enquête sur les meurtres d’un tueur en série surnommé "le perfectionniste".

Pendant ce temps, un gang fait plusieurs casses de bijouterie. Les 22 mariées (que l’on peut voir dans Ash et dont Painkiller Jane fait plus ou moins office de chef) surveillaient ce groupe. Après avoir récupéré la fille du parrain, notre immortelle à bandelettes s’occupe du gang de braqueurs. Malheureusement pour elle, il semble y avoir un problème pour cicatriser et elle se retrouve à l’hôpital. Là-bas, ses amies viennent la couvrir de même que deux des meilleurs hommes de Fonti. Les ennemis ne tardent pas à arriver et l’hôpital se retrouve être un champ de bataille. C’est au milieu des coups de feu que Jane devra sauver sa vie face au perfectionniste.

Pendant la fusillade, Mercy, la plus jeune du groupe des 22, se fait enlever par un homme du nom de Caliban. Cet homme vit dans les réseaux souterrains où il règne sur une bande de gamins grâce à la drogue qu’il leur distribue. Dès que Jane apprend l’enlèvement de son amie, elle fonce dans les tunnels pour sortir Mercy des griffes de ce pervers !

(JPEG) Joe Quesada et Jimmy Palmiotti scénarisent le numéro 0 où on l’on découvre les origines de leur héroïne. Ils sont aidés dans les dialogues par Bryan Augustin que l’on retrouvera dans toute la série comme co-scénariste aux côtés de Mark Waid. Même si la série ne dispose que de 5 épisodes, tout s’enchaîne de très bonne manière et chaque numéro se termine par l’introduction du suivant. Le tout est mené tambour battant et les temps de pause sont peu nombreux et très rapides, tout se déroule à toute allure.

Coté dessin, on retrouve Amanda Conner pour le #0. Son trait est toujours aussi efficace, mais il est plus adulte que sur des séries Gatecrasher ou encore La Pro. Ce trait un peu plus adulte permet de garder une ambiance sombre collant parfaitement à l’univers de l’héroïne.
Pour le reste de la série, c’est Rick Leonardi qui met ses crayons au service de la belle. Rick est connu pour ses différents titres Marvel (X-Men, Spider-Man 2099 ...) Le trait a évolué mais reste toujours reconnaissable, les personnages sont bien rendus et très expressifs, les décors sont très présents et le découpage est ultra dynamique. Seul petit bémol l’auteur n’a pu finir le dernier épisode, il est donc remplacé pour les 5 dernières planches par Eric Battle dont le style quoique assez agréable, est trop différent de celui de Leonardi ce qui casse vraiment le récit.

(JPEG)

Painkiller Jane est une mini-série très fun avec un personnage intéressant, une ambiance sombre, dommage qu’il n’y ait pas eu plus d’épisodes. A savoir aussi que Génération Comics a ensuite sorti un hors-série qui présente plusieurs crossovers de la belle.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 2039 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/