Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Fierce


mercredi 2 novembre 2005
L'avis de Soyouz


Angle Comics / Bamboo

Bamboo continue de nous abreuver de comics Dark Horse. Cette fois-ci, c’est un polar sous fond de vengeance qu’il nous propose.

(JPEG) Enrôlé dès ses 18 ans par le FBI, Jonathan Fierce a des visions, à la limite de la télépathie, car il peut les commander quand il en a besoin. Par contre, elles ne sont pas toujours exactes, et surtout incomplètes. Et c’est suite à l’un de ses rêves que son équipe va partir en mission et tous se faire massacrer. Témoin du crime et soupçonné de trahison, Fierce va tout faire pour les venger. Peut-être malgré lui ?

Je commence à douter de l’efficacité des avant-propos. Non pas que je les trouve inintéressants ou mal écrits, bien au contraire (je n’ai pas cette prétention), mais à trop vouloir en faire, ces petits textes ont tendance à surévaluer le comic qui suit. Je comprends bien qu’un éditeur valorise ses publications, mais cela peut être aussi à double tranchant, car après avoir lu des louanges, la déception est d’autant plus grande quand la BD ne vous a pas plu (ce qui a été un peu mon cas pour Crush et Lazarus Jack).

Ici, Jeremy et Robert Love nous livrent un récit très rythmé, distrayant et punchy. Quelques passages sympa, notamment les dialogues entre le héros et ses fantômes, une ambiance un peu moite (aidée par l’encrage et la colorisation) mais tout cela sent le blockbuster américain et on est très peu surpris par l’enchaînement des évènements. Vengeance, faux coupable, trahison, enlèvement de la belle de service (qui n’est pas blonde cette fois-ci), le tout arrosé d’une pointe de fantastique, on a l’impression de lire un film d’action classique et efficace, comme on a pu en voir si souvent.

Mais pas d’inquiétude, c’est quand même beaucoup mieux que les deux autres titres cités précédemment, que ce soit pour le dessin ou pour l’histoire, mais aux dires de la préface, je m’attendais à plus. Peut-être ai-je mal interprété les propos d’Alexandre Jacquier ou n’ai-je pas vu ce qui ressortait réellement de Fierce. Au final, je vous le conseille quand même, car il est très plaisant à lire et reste de bien meilleure facture que certaines productions associées à de grands noms, mais lisez le comic d’abord, faites vous votre idée et comparez ensuite avec l’avant-propos.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1147 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/