Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Miss Hulk #1 : À armes inégales


dimanche 14 mai 2006
L'avis de Soyouz, Stefff56


Marvel France / Marvel Monster Edition

Le retour de la géante de jade en solo dans un style qui n’est pas sans rappeler la prestation de Byrne dans les années 90.

(JPEG) Dan Slott a pris le parti de faire participer autant Miss Hulk, que Jen Walters, même si son identité secrète est publiquement connue. Les problèmes qu’elle rencontre concernent sa vie publique, sa vie professionnelle et sa vie privée. Alors, imaginez que tout cela se mélange et on tombe dans des situations plutôt incongrues. Le récit est rythmé, bourré de bonnes idées. L’auteur se glisse dans la continuité avec une facilité déconcertante, tout en étant explicite et accessible même pour un non-initié au Marvelverse. Il se permet même d’en jouer dans un douzième épisode finissant superbement cette série et très représentatif de l’ensemble.

Deux dessinateurs, deux styles différents. Pelletier est certainement plus agréable à l’œil, mais le dessin particulier de Bobillo rajoute une agréable petite touche de bouffonnerie à l’histoire.

Avis : c’est pétillant, c’est un bon cadeau de Noël.

Soyouz


Il y a des années, chaque mois, je guettais dans Nova les nouvelles aventures hilarantes de Miss Hulk réalisées par John Byrne. J’étais fan...

Et de fans il en est aussi question dans cet album, car Dan Scott les utilise de manière fort rigolotte dans l’histoire. Les comic-books deviennent des livres d’histoires dans lesquels les fans de comics (et les avocats) vont piocher moult renseignements. Un clin d’oeil du scénariste à ses lecteurs savoureux. C’est drôle (même si c’est moins loufoque qu’avec Byrne), c’est frais, ça fonce à tout berzingue et ça se lit (trop) vite.

Mieux, graphiquement, Bobillo apporte un poil d’originalité dans le dessin, alors que Pelletier me rappelle furieusement Byrne sur certaines cases.

Un vrai bonheur. Encore !

Stefff56


dimanche 14 mai 2006
L'avis de Kab


Miss Hulk est une héroïne qui a la belle vie. Pourtant les fêtes dans le manoir, ses transformations incongrues lui amènent certains problèmes. Son boss la vire car elle est Vengeurs et ces derniers lui demande de quitter la maison pour son propre appart. La belle plante se retrouve désorientée mais un célèbre avocat (non, il est pas aveugle) vient lui proposer un poste, mais uniquement en tant que Jennifer Walters et non pas Miss Hulk. Ce changement de travail l’amènera vers de nouveaux horizons et à des promotions intergalactiques.

Dan Slott ramène la cousine d’Hulk sur le devant de la scène à la manière d’un Byrne à son époque (voir Nova). C’est drôle et bourré d’actions. Slott ne sort pas Jen de la continuité, mais se sert d’elle pour ramener quelques personnages, créatures peu exploitées, voire complètement oubliées.
Pelletier et Bobillo n’ont pas la classe d’un Jim Lee mais leur trait est relativement agréable et suffit plus que largement à l’histoire.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1056 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/