Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Ultimate X-Men #12


lundi 7 avril 2003
L'avis de Shenron


Aux dernières nouvelles, Jean Grey était à nouveau victime de ses terribles hallucinations. Bloquées par le prof X, elles avaient fait leur retour sous la forme du Phœnix !! C’est dire l’impatience avec laquelle j’attendais la suite. Et la voilà ...

(JPEG) Il faudra attendre 9 pages pour avoir un début de réponse. Avant cela, un petit tour avec la Confrérie des mutants, qui se comporte comme un groupe terroriste. Depuis la disparition de Magneto, c’est son fils qui dirige. Pour la première fois nous voyons un groupe de mutants mi-humains, mi-animaux. Il est assez étrange de voir dans les pages de X-men un chien en casquette jouer au billard pendant qu’un gorille discute avec une femme insecte grande comme mon doigt. A noter un homme-araignée version mutante, à figer de peur ce bon vieux Peter Parker.

Quant à Jean, la folie la rattrape. Le Phœnix lui dévoile ses plans de destructions. On n’en sait pas plus pour le moment. Le moment chaud de l’histoire intervient quand Logan et Scott règlent leurs comptes au sujet de Jean. Cyclope se fait exploser par Logan mais Xavier intervient avant que Scott se fasse découper en rondelles.

Cet épisode est bien. Je dois dire que même s’il ne se passe pas grand chose, c’est un vrai plaisir de lire cette version des X-men. Le scénario est intéressant pour peu que l’on aime ces personnages, il y a un habile mélange de « vie de héros » / « vie privée », ce qui rend les personnages attachants. Adam Kubert est toujours aussi bon. Son style épuré fait toujours merveille (sauf sur la planche de combat entre Logan et Scott, là c’est vraiment mauvais : découpage en 6 cases identiques, décor vide, positions maladroites...). Pour le reste c’est du grand art. Je suis fan de ce style. Kubert a laissé les détails à Jim Lee pour opter vers une expressivité à la Mignola. Ces derniers temps, il semble repartir vers plus de complexité, notamment sur les visages. Mais comme je le disais, c’est un vrai bon style « comic ».

Le deuxième épisode est très « tranquille » même si un certain nombre d’informations importantes sont délivrées. Wolverine et Cyclope sont en Terre Sauvage, à la recherche de marines disparus. Le Fauve fait une grosse gaffe et promet quelques complications pour la suite des évènements. Le style du dessinateur de passage n’est pas désagréable, mais il possède un rendu « ordinateur » à la Pat Lee, et je n’en suis pas adepte.

L’arc « Comme une odeur de souffre » n’est pas le meilleur d’Ultimate X-men, mais il se laisse lire avec plaisir. Vous pouvez donc y aller en toute confiance. En attendant les prochains coups de théâtre.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 2367 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/