Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mercredi 1er novembre 2006
par Soyouz

Interview de Reed Man, le nouveau dessinateur de Mikros


20 ans après son dernier épisode dans le Titans #87, Jean-Yves Mitton ramène son héros Mikros dans nos contrées, accompagné cette fois-ci par un nouveau dessinateur, Reed Man, bien connu lui aussi pour ses comics "à la française" ! Enjoy !

France-Comics : Tout d’abord, pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas encore, je vous laisse vous présenter.

Reed Man : Bonjour, je suis auteur BD depuis 1990, en sachant que le virus m’avait frappé dès l’enfance. Élodie Ant mon épouse, et moi, ainsi que quelques amis auteurs, avons fondé le label Organic Comix en 1989. Outre la production de comics underground (Words from The Coffin, Reptile, The Pact, Exobiologie, The Atomics) Organic est spécialisé dans la réalisation de fresques BD en live.

(JPEG)

(JPEG)

F-C : Qu’est-ce qui vous a poussé à faire dessinateur de BD orientées comics ?

R M : Enfant, j’aimais beaucoup la BD et la découverte des super-héros Lug fut une révélation. C’était ça ! Je devais y consacrer ma vie.

F-C : Regrettez-vous le choix de cette orientation, alors que la majorité des dessinateurs français a un style plus « européen » ?

R M : Absolument pas, j’aurais regretté d’avoir "aliéné" mon dessin et surtout mes rêves en me pliant aux exigences du marché français. Au contraire, je me suis donné les moyens de faire des super-héros en France.

F-C : Quelles sont vos influences ?

R M : Élodie Ant et Jack Kirby nourrissent continuellement mon travail. Sinon mes collaborateurs et amis m’influencent beaucoup, Jean-Yves Mitton, Jean-Marie Arnon, Tom Scioli.

F-C : Quels ont été vos premiers Comic-books ?

R M : Le premier fut Spécial Strange #3, puis j’ai tout de suite été boulimique.

(JPEG) F-C : Comment s’est passée votre collaboration avec Semic à l’époque du projet Semicverse ?

R M : Je connais bien Thierry Mornet et nous nourrissons pas mal de rêves en commun. La Fantask’ Force a tout de suite été adoptée, ensuite Thierry m’a proposé plusieurs collaborations qui me convenaient bien (Strangers, Dick Demon, Zembla, Ozark).

F-C : Il y a presque 4 ans, lors du festival d’Angoulême, vous m’expliquiez que publier les 2 premiers Atomics vous avait coûté très cher et que vous y aviez beaucoup perdu financièrement ! Qu¹est-ce qui vous a poussé à sortir les deux autres volumes ?

R M : Les temps changent. Mikros a énormément motivé ce retour. En effet, l’idée d’une avant-première de la série Mikros me motivait beaucoup, ainsi que l’idée de terminer la première aventure de The Atomics, pour les lecteurs, ainsi que pour Mike et moi. Les 2 premiers numéros de The Atomics étaient alors amortis. Le fait que Bérurier Noir nous propose également un petit coup de pouce financier a fini de me décider.

(JPEG)

(JPEG)

F-C : Et travailler avec les Allred, c’était comment ?

R M : Très cool, je leur ai envoyé quelques comics (Reptile & co), proposé un contrat et le deal était fait.

F-C : Revenons au présent. Qu’est-ce qui a poussé J.Y Mitton à revenir sur Mikros, 20 ans après le dernier numéro ? En lisant les previews parues dans les deux derniers Atomics, il semblerait que l’actualité de ces 5 dernières y soit pour quelque chose !

(JPEG) R M : Je pense en effet que l’actualité a inspiré le retour de Mikros. Au moment où Jean-Yves a imaginé Kaos, il a également écrit Le Dernier Kamikaze (Soleil), dessiné par Félix Molinari et mis en couleur par Élodie et moi. Je pense que ces 2 récits sont intimement liés. Espérons que l’album de Mikros soit aussi bien accueilli que Le Dernier Kamikaze, en rupture de stock en quelques mois.

F-C : Avez-vous été choisi immédiatement pour ce projet, ou la concurrence a-t-elle été rude ?

R M : Jean-Yves a demandé à 2 autres illustrateurs de faire des essais, c’était pas facile.

F-C : Comment travaillez-vous avec J.Y Mitton ?

R M : Il me propose un story-board très précis et je tente de coller le plus possible à la série initiale.

F-C : Votre style a changé depuis la Fantask’ Force. Est-ce une évolution naturelle, ou une volonté de vous rapprocher des dessins de J.Y Mitton ?

R M : Oui, mais mon style avait changé entre The Pact et la Fantask’ Force. Ensuite, pour The Crow, j’ai opté pour une autre technique. Pour Mikros, coller au style de Jean-Yves est une demande de sa part et un très grand plaisir pour moi.

F-C : Sous quel format sera publiée cette histoire ? Quand et comment pourrons-nous l’acheter ?

R M : L’album souple : Mikros - Kaos Politiquement Incorrect sortira courant décembre en librairie et VPC. Ce sera un récit complet de 62 pages, format comics.

F-C : Une suite est-elle déjà envisageable ?

R M : Il s’agit d’une trilogie, comme Le Dernier Kamikaze.

F-C : Dessiner ce personnage, c’est un rêve de fan ?

R M : Plus que ça, J’ai toujours voulu bosser pour Lug, plus que pour Marvel. Le concept d’avoir nos héros m’a toujours tenu à cœur.

F-C : Quelle série américaine aimeriez-vous dessiner ? Avec qui aimeriez-vous travailler ?

R M : Actuellement, je collabore avec Tom Scioli. J’espère sortir sa série 8-Opus en France, que je mets en couleur, l’édition américaine étant noir & blanc. Si je trouve du temps en 2007, j’aimerais bien proposer une collaboration à Lisa Kirby, avec qui j’ai un rapport courtois.

(JPEG)

(JPEG)

F-C : Lisez-vous encore des comics ? Si oui, quels sont vos coups de cœur actuels ? Vos indispensables/Incontournables ?

R M : Je lis principalement mes collaborateurs et amis, dont je suis le premier fan. Mitton, Arnon et Ivan Brun dans L’Écho des Savanes, Godland de Joe Casey et Tom Scioli, mais aussi Spawn (en français), Galactic Bounty Hunters, Eternals. J’ai bien aimé Histoires d’Une Région Enragée d’Ouri Fink.

F-C : Quel est votre avis sur l¹évolution du marché comics version française ?

R M : Je me garde bien de faire des pronostics, on verra. Mais je crois que nous avons encore de bonnes heures de lecture devant nous.

F-C : Après cet album de Mikros, quels sont vos projets ? Toujours de la BD ?

R M : Vous l’avez compris, nous espérons faire un autre Mikros en 2007. J’ai plusieurs projets sur le feu avec Scioli, Chris Malgrain. Élodie et moi faisons toujours les couleurs de Rahan, Les Apatrides et Forg dans Pif Gadget.

(JPEG)

F-C : Kab, le scénariste de l’équipe, aimerait travailler avec vous. Comment doit-il faire ?

R M : Il suffit de me contacter par mail. (NdSoyouz : tu vois Kab, ce n’est pas si compliqué !)

F-C : Je profite de cette interview pour vous poser une question personnelle : d’où vient le pseudo Reed Man ?

R M : Je me suis baptisé Reed Man il y plus de 15 ans. Depuis, c’est devenu mon nom. Reed vient de ma passion pour la série Fantastic Four, of course.

F-C : Enfin, question maintenant traditionnelle sur France-Comics, y a-t-il une question que vous auriez aimé que je vous pose ? Et quelle aurait été la réponse ?

R M : Avez-vous de nouveaux super-héros à proposer dans les mois à venir ?

OUI !

F-C : Génial ! Merci encore Reed Man. Le rendez-vous est pris pour décembre !

A consulter :
La chronique de The Atomics #4 par votre serviteur.
Le site de l’éditeur de Mikros et de The Atomics (actuellement en promo), Organic Comix

(JPEG)

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 4640 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/