Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

dimanche 2 septembre 2007
par Soyouz

Les Quatre Fantastiques et le Surfeur d’Argent


2 ans après le premier opus, la première famille Marvel revient sur le grand écran avec le même réalisateur, mais avec un nouveau camarade de jeu. Alors, ami ou ennemi ?

(JPEG) Les FF sont bien pris par les préparatifs du mariage de Sue et Red. Pendant ce temps là, dans le reste du monde, la météo est complètement chamboulée et certains évènements font penser à la fin du monde. Cela et un cliché étrange de l’armée feront ressortir le célèbre savant de sa liste de traiteurs !

Le film est dans la ligne droite du premier opus, à tout point de vue. Le scénario est en fait un mix de plusieurs épisodes du comic de la période Lee-Kirby. Mais il n’est quand même pas bien compliqué. Tous les éléments sont quand même bien imbriqués, le rythme de l’histoire et les enchaînements sont plutôt réussis. Seulement, je ne parle ici que de la seconde partie, qui ne représente que les 2/3 du film. En effet, on est tout de suite dans le bain du mariage, mais cela tourne un peu trop autour de cela et la vraie rencontre entre les Fantastiques et le Surfeur ne se fera qu’après plus de 20 minutes. Pour une mise en place, c’est tout de même très long.

De plus, on n’est pas aidé par le jeu de Jessica Alba qui a une forte présence dans cette phase. Même si cette Susan se montre quelques fois forte comme on le voit aujourd’hui dans les comics, elle fait très superficielle (voire artificielle avec sa perruque blonde est ses yeux bleues fluo). Du coup, le mot « potiche » n’est pas loin en ce qui la concerne. Ioan Gruffudd n’est pas plus crédible en Mister Fantastic. J’espérais qu’avec l’expérience il allait s’améliorer, mais il est loin du leader charismatique. Et les dialogues entre les deux tourtereaux sont d’une telle platitude, que même quand ils ont une discussion sérieuse, ils ont l’air ridicule. Comme pour la première adaptation, Michael Chiklis (La Chose) et Chris Evans (La Torche) restent les mieux adaptés, que ce soit pour les personnages ou pour leur relationnel. Faut croire que quand il doit faire dans l’enfantin et le léger, le réalisateur Tim Story s’en sort beaucoup mieux.

(JPEG)

Une grosse partie du budget a été allouée à la réalisation du surfeur (même s’il est « réellement » joué par Doug Jones). Le résultat est assez satisfaisant, ses mouvements, les manifestations de son pouvoir sont du plus bel effet. Pour le FF, c’est exactement du même niveau que pour le premier film, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts. Petite surprise très sympathique et assez bien fichue tout de même vers la fin du film avec la Torche (je ne vous en dis pas plus). Quant à Galactus (autre « personnage » du film, je le rappelle pour ceux qui ne connaissent pas la série), la différence par rapport au comic est due, parait-il, à un manque de budget. Toujours est-il que les grands fans seront très déçus, alors que cela ne dérangera pas vraiment les profanes. Quant à moi, je pars plus du principe que c’est une adaptation et que, par définition, des éléments doivent être adaptés. Beaucoup de scénaristes de bandes dessinées, venant du cinéma ou de la télévision, disent qu’ils préfèrent ce média parce qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent, sans blocage financier.

(JPEG)

D’habitude, je vous conseille de rester jusqu’au bout, mais cette fois-ci, il serait mieux que vous échappiez à la bande originale finale, du rap français du plus mauvais goût. Il reste encore des mystères irrésolus dans ce monde !

Ceux qui n’ont pas du tout apprécié le premier film ne seront pas plus convaincus par Tim Story et sa bande. Le but ne semblait évidemment pas d’en faire un film pour adulte. Je conseillerai donc le visionnage de cette adaptation aux plus jeunes, plutôt que celle de Spider-Man 3, un peu plus sombre. Malheureusement, le scénario classique, mais honnête, respectant très bien la série ne compense pas le jeu des acteurs et la légèreté des dialogues. Pas un mauvais film, mais un film de série B sans âme. Mais comme je m’attendais au pire, je n’ai au moins pas été déçu.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 2568 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/