Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Preacher #02 : Jusqu’à la fin du monde


lundi 15 octobre 2007
L'avis de Kab


(JPEG) Preacher #08-17 : Jesse Custer est de retour, bien malgré lui, à l’endroit où il a vécu toute son enfance. Il doit y affronter ses démons et les vaincre pour sauver Tulipe. Cette dernière va rencontrer un personnage important et comprendre pourquoi Jesse l’a plaquée. Une fois le passé résolu, nos héros retrouveront leur pote Cass et se feront de nouveaux ennemis bien dangereux.

Si vous aviez été « bluffés » par le premier volume, le second va enfoncer le clou , (et pas que ça). Garth Ennis a acquis son statut de star avec cette série, je comprends pourquoi. Ennis parle de religion, sexe, violence, sans tabous et n’hésite pas à provoquer pour expliquer son point de vue. La caractérisation des personnages est très bien faite et ils sont tous plus déjantés les uns que les autres. Steve Dillon est à son top et il n’a jamais été aussi bon, à part dans sa collaboration avec Ennis sur Punisher. Niveau qualité du bouquin, pas de soucis cette fois-ci, pas d’erreur.

Mon avis : indispensable.


vendredi 2 novembre 2007
L'avis de Ishar


Rien à faire : ce second tome de Preacher attire encore une fois les comparaisons avec le Punisher du même auteur.

En effet, le premier arc de ce volume revient sur l’enfance difficile de Jesse, un passé qui aurait très pu être celui de Frank Castle... à la puissance 10. Car même sous un label adulte comme MAX, la liberté de ton n’a rien à voir avec ce que se permet ici Ennis, brisant sans pitié tous les tabous. Hélas, cet arc préfigure aussi tous les défauts du Punisher : Ennis ne dit finalement pas grand-chose et fait de l’ultra-démonstratif vide de sens.

Ce problème disparaît dans la 2e moitié du volume. Dans ce récit brillamment écrit, Ennis sème de nombreuses pistes simultanées qui finissent par converger vers le Preacher. Dillon est (encore une fois) remarquable, et le concept de la série - Jesse part en croisade contre Dieu pour lui botter le cul, et accessoirement obtenir des réponses - donne cette profondeur qui manque aux récents travaux du terrible scénariste.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1524 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/