Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

lundi 1er septembre 2008
par Christophe Colin

Les personnages de comics méconnus-partie 26 : La Tarentule


(JPEG) Après la Veuve Noire du Golden Age, j’ai décidé de rester dans les héros aux noms d’arachnides avec la Tarentule parue dans trois numéros de Weird Supsense Featuring The Tarantula publiés par Seaboard/Atlas Comics.

Atlas Comics est un label éphémère créé dans les années 1970 par Martin Goodman, le fondateur de Timely Comics, l’ancêtre de Marvel dans les années 1940. A la fin des années 1960, Goodman quitte Marvel à condition que son fils Chip reste à la tête de l’entreprise qu’il avait créée. Il n’en est rien et Goodman décide donc de créer un label concurrent à la maison des idées appelé Atlas Comics, nom de Marvel dans les années 1950.

(JPEG) Il invita donc des artistes talentueux comme Steve Ditko, Wally Wood ou Neal Adams pour créer de nouveaux magazines et des personnages de comics totalement différents. C’est ainsi qu’apparaît dans le premier numéro de Weird Suspense un cousin très lointain de Spider-Man, le comte Eugene Lycosa, onzième du nom, contraint de se transformer en un hybride humain-tarentule. Il doit cette malédiction à son ancêtre, le premier comte Lycosa, qui avait défendu son village en mettant sur le bûcher Rak-Nora, une princesse-araignée, prêtresse du culte de la Tarentule, douée du pouvoir de transformer les humains en tarentules géantes lui obéissant aveuglément. Grâce à l’ingéniosité et au courage du comte, le village a été sauvé mais la sorcière a provoqué la transformation du comte et de tous ses premiers descendants mâles en créatures hybrides humain-tarentule.

Le premier épisode conte l’origine du comte et de sa malédiction, le deuxième, le retour de Rak-Nora parmi les vivants et le dernier, le combat opposant Lycosa à un jeune étudiant arabe ayant le pouvoir de manipuler les objets et la matière inerte par la pensée.

(JPEG) On nage ici en pleine série Z horrifique et gore, la Tarentule attirant les criminels dans sa toile et les dévorant ensuite, au grand dam du Comic Code. Ce n’est pas étonnant car le scénariste originel est Michael Fleisher qui avait déjà officié sur l’esprit de la vengeance de DC Comics. Le Spectre passait alors son temps à tuer ses ennemis de manière plus ou moins sadique et originale. Gary Friedrich, qui a créé Ghost Rider/Johnny Blaze pour Marvel, assura le dernier numéro de cette série, les dessins étant l’œuvre de Pat Boyette, le créateur graphique du Peacemaker de Charlton Comics, qui inspira ensuite le Comédien des Watchmen d’Alan Moore.

La série s’arrêta au #3, car malgré de nombreuses publications de Comics Atlas dans les premiers numéros de Titans avec Wulf The Barbarian, Planet Of Vampires, Phoenix et The Destructor, ce label mit la clé sous la porte très rapidement laissant de nombreuses séries inachevées et faisant disparaître dans les limbes des comics ce personnage si original.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 2464 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/