Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mardi 16 décembre 2008
par Soyouz

Planète Comics #2 : Angela


Semic

Angela #1-#3

(JPEG) Suite aux pertes des droits de publication des séries Marvel en France, Semic relança la collection Planète Comics pour des séries Image et d’autres éditeurs autres que les deux gros. Après un premier numéro consacré à la Medevial Witchblade, c’est une autre « jeune » femme qui est à l’honneur, à savoir l’ange Angela.

Cette création de Gaiman est initialement apparue dans Spawn #9 (en VF dans Spawn #5 chez Semic et Spawn #2 chez Bethy), dans lequel elle combattait le rejeton de l’enfer simplement pour le plaisir de la chasse (leur antagonisme naturel n’étant apparemment pas la raison principale).

La mini-série s’appuie sur ces évènements pour son intrigue. En effet, alors que la chasseresse s’offrait un gros dragon de Sandalphon 5 pour son anniversaire, elle fut mise aux arrêts pour chasse illégale (sans permis donc), de trahison et pour la perte de sa lance dimensionnelle (pour ça, il faut aller lire son premier combat avec le Spawn). Il s’agit évidemment d’un coup monté et ses amies vont tout faire pour la sauver, voire même jusqu’à l’impensable : amener Spawn à l’Elysée pour qu’il témoigne. Évidemment, il n’en aura pas le temps et le tribunal va se transformer en champ de bataille. Angela et Al devront s’allier pour échapper aux anges, puis même à l’Enfer. Puis chacun retournera à ses occupations et Angela deviendra une chasseresse free-lance pour l’ensemble de l’univers.

On ne le reverra plus dans les pages de Spawn. Gaiman et McFarlane se brouillèrent pour les droits de Miracleman et l’ancien scénariste de Sandman exigea tout simplement que tout personnage qu’il a créé ne soit plus utilisé par l’éditeur de Spawn. En effet, le principe des fondateurs d’Image était que toute création appartienne à son auteur. Et du coup, le contenu de ce Planète Comics #2 ne sera plus traduit en France, jusqu’à nouvel ordre. C’est le même problème qu’a rencontré Delcourt pour sa première intégrale Spawn avec les épisodes #9 et #10 (de Dave Sim pour ce dernier).

Et c’est très flatteur pour ce magazine car cette mini-série contient un certain nombre de pages ensanglantées et de bastons (scènes habituelles pour Greg Capullo, qui s’occupait déjà de la série mère). Mais Gaiman avait aussi continué son travail sur le costume de Spawn et avait même suggéré une relation charnelle entre les deux protagonistes. Et en soi, cette fâcherie est dommage, car cela donnait largement de quoi développer de nouvelles histoires et intrigues par la suite : Et si Angela avait eu un enfant de Spawn ? Je n’imagine même pas les réunions de famille.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1701 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/