Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mardi 6 janvier 2009
par Soyouz

Edito 2009-01 : l’année 2008 des comics en France


L’année 2008 des comics en France

Les années se suivent et se ressemblent tout de même un peu : des rencontres, des nouveautés, des naissances, malheureusement toujours trop de tristesses et fort heureusement, des comics bien sûr !

Janvier

C’est le mois du festival international de la BD. Et par conséquent, arrive dans nos contrées la cohorte d’auteurs internationaux, sur le stand de Panini, mais aussi chez Delcourt avec la venue du très pédagogue Scott McCloud et chez les petits éditeurs, notamment les Editions çà et là avec Linda Medley, dont l’œuvre faisait partie de la sélection.
Les kiosques voient l’arrivée de la seconde série Spawn, teintée de fantasy, Godslayer ! Semic montre le bout de son nez avec le Freaks of Heartland de Steve Niles, décidément sur tous les fronts puisque ses vampires ouvrent le bal des adaptations ciné des comics pour 2008 !

Février

L’adaptation BD de la célèbre saga de Stephen King se présente dans les bacs à grand renfort de publicité, les premières cigarettes d’Hellblazer sont fumées par Delano, Oliver et Moore désinsectisent, Hulk tente de vivre la belle vie sur une planète étrangère, Bendis termine sa saga du clone version Ultimate et Akileos ressuscite Queen & Country. Malheureusement, ce mois sera endeuillé par la très soudaine disparition de Stéphane Péru, jeune coloriste français qui faisait son trou aux States, ainsi que par celle du père d’Howard le canard, Steve Gerber.

Mars

Le printemps sera vert chez Marvel, puisqu’Hulk est très fâché et s’y entend pour le faire savoir. Scottie Young est au dessin des New X-Men et la série n’a jamais été aussi bonne. Red Sonja et Fear Agent se montrent à leur avantage et le premier album made in Morrison de l’année nous apparait bien visible. Delcourt frappe un grand coup avec la sortie du très sulfureux Filles Perdues du génial Alan Moore, la réédition d’une vieille trilogie de Will Eisner et le démarrage d’un nouveau titre Star Wars qui perpétue la légende. Mars verra aussi la mort de l’éternel Jim Mooney, célèbre notamment pour sa prestation sur Spectacular Spider-Man dans les années 70.

Avril

On démarre par la fin du mois avec la sortie du film Iron-Man, campé par un Robert Downey Jr idéal pour le rôle. Je ne vous parlerai pas des ouvrages parus autour du héros, mais plutôt du retour de Witchblade, des WildC.A.T.S, du Spirit par Cooke, de la Phalanx, de Daredevil avec de nouveaux auteurs et même des New Warriors. Les X-Men commencent à sentir un danger, Yorick change de continent, Delcourt et Vaughan font dans l’hommage et Akileos nous sort un polar à se damner !

Mai

Double disparition en mai : celle du magazine Aspen Comics, qui voit son 18ème et dernier numéro paraître (alors que Spider-Man fête son 100ème), et celle de Will Elder, créateur de Little Annie Fanny de Playboy. Pour nous remonter un peu le moral, on a droit à la publication du Serment du Docteur Strange, au Thor de JMS et Coipel dans Marvel Heroes, et au retour d’Hellboy. Vertigo connaît un de ces premiers échecs commerciaux avec American Virgin.
Quant aux New Avengers, ils font une découverte qui va occuper l’univers Marvel durant plusieurs mois.

Juin

Mike Turner nous quitte le 27 de ce mois après un long combat contre sa maladie. Après cette nouvelle, le reboot méphistéen de Spider-Man nous importe peu, de même que le deuxième hors série du magazine Star Wars, ainsi que le début des révélations du pouvoir auto-guérisseur de Wolvie et encore plus le retour d’Onslaught. Il y avait pourtant de quoi sourire, notamment avec le Neverwhere de Gaiman/Carey ou l’arrivée d’Adam Kubert sur Superman.

Juillet

Comme l’année dernière, l’été est pourri. Du coup, on passe le mois au cinéma. Et entre Hancock, Wanted (avec la sortie en parallèle du comic par Delcourt) et l’Incroyable Hulk de Leterrier, on avait diversement de quoi faire. Mais si vous partiez vers une destination balnéaire, il y avait de quoi vous occuper sur la plage en compagnie de la saison 8 de Buffy, d’Iron Fist, d’un Spidey rajeuni, d’Apocalypse arrivant chez les Ultimate X-Men, de la belle Death ou encore des Amazones du DCverse.
Au passage, Thor en profite pour remettre Stark à sa place. Civil War, ça vous rappelle quelque chose ?

Août

Pour changer, c’est encore la sinistrose en août. Jack Kamen, spécialiste d’histoires d’horreur, nous quitta le 5 août, accompagné de Carlos Meglia le 14. Ils n’ont donc pas pu voir le Dark Knight de Nolan, les débuts du Corps des Sinestro, le retour de Zod, la fin du World War Hulk, les dernières pages de Bagley sur Ultimate Spider-Man ou le deuxième (et dernier ?) Big Book des Invisibles.

Septembre

C’est la rentrée, donc France Comics a décidé de mettre les petits plats dans les grands pour les comics indépendants. Et par le plus grand des hasards, Delcourt lance la nouvelle collection Outsider contenant des titres d’Hernandez, Matt ou encore Tomine. Ultimate Power, Gotham Central ou encore le premier arc de la Tour Sombre se terminent. Mais arrivent The Boys, Wormwood, la réédition de la JLA de Morrison, le Messie des X-Men ainsi que des épisodes inédits de l’ère Claremont. Graves et le Preacher sont également de retour. Les Astonishing terminent leur voyage dans l’espace.
Akileos a la bonne idée de publier un bel ouvrage sur Bruce Timm.

Octobre

Hellboy revient dans les bacs et sur les écrans pour un deuxième opus inédit. Panini nous propose la dernière histoire de Wieringo, ainsi qu’une réédition de la mort de Superman. Hulk revient bien rougeoyant dans les pages de Marvel Heroes. Delcourt conclut la trilogie New Yorkaise d’Eisner. Cela peut vous paraître léger, mais c’est surtout un mois de suite et de continuité en ce qui concerne les albums et les sorties kiosque.

Novembre

Arrivée de la nouvelle équipe sur les Ultimates, dont surtout de Madureira qui signe son grand retour dans les comics et d’un tout nouvel éditeur, Indeez, qui publie la suite de Scarface. Fin de la grande expérience hebdomadaire DC Infinite Crisis : 52, de la trilogie futuriste de Ross avec le sixième tome de Paradise X et du World Tour des Exilés. Panini ressort l’Arme X de Windsor-Smith. Le premier tome de B.C. est une des curiosités de ce mois, avec le Nombril sans fond, un des deux titres de sélection d’Angoulême 2009 publiés par les Editions çà et là.

Décembre

Mois assez difficile pour une rétrospective car tout n’a pas encore été lu à l’heure où j’écris ces lignes. Il n’empêche que des titres ressortent plus que d’autres comme le God Save the Queen de Carey, l’excellente intégrale Vertigo traduite chez Semic ou le (Black & White de Tim Sale publié chez Akileos. Et puis on n’est pas obligé de lire pour se rendre compte que les Young Avengers sont de retour, qu’une nouvelle équipe opère sur Wolverine (dont un Garney en grande forme), que le crossover X du moment, Messiah Complex, se termine, qu’un personnage de DC n’aime pas le chiffre de la bête, que Millar arrive sur les FF et que le costard de Cap trouve pied à sa chaussure. Et l’année des comics ne se terminera que le 31 décembre, jour de sortie de la très millérienne adaptation cinématographique du Spirit.


Si toutes les adaptations ciné n’auront pas été réussies, il s’avère que ce cru est bien meilleur que celui de l’année précédente. Le Batman de Nolan a conforté la première impression et Marvel propose une extension de son univers étendu vers le live, tout en se montrant capable de récupérer les rênes de ses bébés.
Côté comics, les parutions en kiosque de DC n’arrivent toujours pas à se distinguer, malgré un très bon Superman & Batman. Si bien que l’année 2009 s’annonce assez difficile à suivre pour les lecteurs peu assidus à cet univers. Contrairement à Marvel, qui se porte tellement bien que des hors-séries supplémentaires sont d’ores et déjà prévus. Pour les titres librairie, Vertigo a connu ses premières déconvenues, peut-être plus dues à la surproduction qu’à un manque de qualité. Autre point intéressant, beaucoup des publications DC sont des rééditions du matériel déjà publié par Semic.
Quant à Delcourt (très dynamique cette année avec Star Wars, Walking Dead et la nouvelle collection) et les autres, la plupart continue sur leur ligne de conduite, ne se préoccupant pas de leurs voisins, tandis que d’autres (il ne faut pas se leurrer) tentent tant bien que mal de survivre.

Pour cette nouvelle année, nous pouvons espérer que de belles adaptations (surtout Watchmen pour commencer), des explications valables pour Spider-Man, des crossovers pas trop gourmands pour le portefeuille, DC enfin représentatif en France, la fin de la publication des Invisibles, du meilleur de l’indé en VF et surtout : SAVAGE DRAGON EN VERSION FRANCAISE !!!!!!!


Nous tenons à fêter l’arrivée d’une toute nouvelle lectrice dans l’équipe (va falloir maintenant vendre des biberons en cadeau avec les comics, messieurs de chez Panini). Nous remercions également très chaleureusement une nouvelle fois qui n’est jamais de trop et surtout pas suffisante notre relectrice pour l’ENORME travail qu’elle fournit pendant que nous lisons innocemment les déboires de nos héros préférés. Un gros SMACK ! plein de chocolat sur les deux joues.

Et l’équipe vous souhaite à toutes et tous une très bonne année 2009, ainsi qu’à ceux qui vous sont chers.

France Comics

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 969 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/