Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

100 Bullets #08 : Le Bal des marionnettes


mercredi 1er juillet 2009
L'avis de Kab


(JPEG) 100 Bullets #37-42 : Dizzie a besoin de faire le point sur sa vie et son implication dans les Minutemen. Elle part retrouver son quartier, ses copines et sa mère. Shepherd la laisse faire.

De son côté, Cole a retrouvé la mémoire et il se rend chez son ex-copine, une femme qu’il a demandée en mariage mais il perdit la mémoire et disparût laissant un être aimé sans même le savoir. Aujourd’hui, il veut se rattraper. Pas loin, deux cambrioleurs ratent leur braquage de bar.

Benito est un garçon prétentieux et toujours en désaccord plus ou moins volontaire avec son père. Ils font une sortie tous les deux dans un coin un peu chaud de la ville et Benito est victime d’une fusillade, heureusement Shepherd est là.

Lono est un franc tireur et il ne veut plus prendre parti depuis l’affaire d’Atlantic City. Shepherd essaie bien de lui expliquer qu’il va devoir choisir sinon il sera pris de force par l’un des deux camps.

Graves a bien ennuyé le Trust depuis son retour. Aujourd’hui une partie de ce groupe veut lui faire une offre qu’il ne peut pas refuser. C’est un peu comme sa mallette mais sans les balles et le flingue. Ils lui donneront ce qu’il souhaite le plus. Graves réfléchit, mais ne donne pas sa réponse.

Wylie est un pauvre gars qui bosse dans une station-service pourrie et il croupit là, attendant on ne sait quoi. C’est le candidat idéal pour Graves. Ce dernier vient avec la mallette mais Wylie ne semble pas intéressé. Un soir, un type arrive avec une nana. Le gars finit par tirer sur le patron de notre héros, qui doit alors partir. Dehors Graves l’attend avec sa cible : Shepherd.

Six numéros, six one-shot de vingt-deux planches. Pas un ne contient pas son lot de surprises. Azzarello fait le point sur certains de ses personnages, les fait avancer, reculer ou les enlèvent. Dans chaque épisode Azza met en place deux histoires qui finissent par s’entremêler. On a aussi souvent une surprise par numéro. Dans le premier, on parle de Dizzie, veut-elle revenir à son ancienne vie ? Pourquoi ? Veut-elle juste tirer un trait définitif ? Le second sur Cole traite de la seconde chance. Cole n’a pas demandé à disparaître et à laisser sa femme. Benito se voit lui confronté à sa position de futur chef de famille et ce que cela entraîne comme responsabilité. Pour Graves, l’histoire parle d’ambition mais aussi de désir et de ce qu’un homme pourrait faire pour obtenir ce qu’il veut. La dernière histoire parle d’amour-propre, d’orgueil et de volonté.

Edouardo Risso est au dessin comme toujours. Que dire de plus sur lui qui n’a déjà été dit avant ? Son style est facilement reconnaissable et il ne cesse d’améliorer ses compositions de planches au fur et à mesure des numéros.

Un volume excellent et très accessible pour les nouveaux lecteurs.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1300 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/