Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

lundi 31 août 2009
par Soyouz

G.I. Joe - Le réveil du Cobra


Après Transformers, c’est une autre franchise de jouet qui prend vie au cinéma. Est-ce que ce sera meilleur que les histoires de robots ?

(JPEG)

Le premier fabricant d’arme du monde, Mc Cullen, a créé une bombe faite à partir de nanites qui détruit très rapidement tout ce qui est en fer. Mégalomane, il joue en fait un double jeu : il gère également une armée de terroristes qui a d’énormes moyens humains et technologiques. Il vole ses premiers clients pour que le monde vive dans la peur. L’unité secrète G.I. Joe va tout faire pour le mettre hors d’état de nuire.

Avant d’être une franchise d’Hasbro, G.I. Joe était le héros d’un comic-book du même nom produit pendant la seconde Guerre Mondiale pour l’armée américaine. Un film fut même réalisé en 1945. C’est le fabricant des figurines qui en fit une ligne entière et non plus un personnage. Il y a eu également des séries animées dont celle diffusée par TF1 à la fin des années 80, à nouveau visible dernièrement sur la TNT.

(JPEG) Le contexte du film a été modernisé, contrairement au sujet et au ton qui n’ont pas vraiment évolué. On ne s’attend évidemment pas à un scénario innovant dans ce genre de film, mais il aurait quand même pu être un peu plus consistant. Au point même qu’on n’est pas très sûr des objectifs des vilains.

Mais peu importe, il est évident que ce n’est pas ici la problématique, tout comme tenter de surprendre le spectateur avec les intrigues. Même les effets de mise en scène sont classiques. Le seul et unique but est d’en mettre plein les mirettes, il faut que le spectateur en ait pour son argent. Et c’est bien cela qui va un peu sauver le film, car malgré tous ces défauts, on ne voit pas le temps passer. Contrairement à un Transformers ennuyant au possible pendant deux heures et demi, Stephen Sommers joue ici la carte de l’action quasiment en non-stop, tout en sachant raison gardée, puisqu’il ne faudrait pas non plus qu’on en sorte essoufflé.

Cela reste tout de même un déluge de combats, d’effets spéciaux et d’images de synthèse pas toujours très bien réussis, de véhicules en tout genre qui rappellent la gamme de jouets. D’ailleurs, les super-héros ayant lancé la mode du costume noir passe-partout, il semblait logique que les looks des personnages n’aient pas été conservés. Ne vous attendez pas à voir Loup de Mer (d’ailleurs, concernant la version française, le choix a été de conserver les noms de code en version anglaise) en costume de marin ou Cobra en tunique et cagoule bleues. A la vue de l’histoire qui a surtout pour but de lancer la franchise, il n’y a pas vraiment d’irrespect du matériau originel, surtout que les G.I. Joe ont ce qu’il faut pour se camoufler en cas de besoin.

Parler de la prestation des acteurs n’a pas vraiment grand intérêt. Ils ne sont là que pour fournir un visage. Le film a déjà tout ce qu’il faut. Héroïsme, action et clichés sont les trois bobines du parfait film américain.

(JPEG)

Seulement avant, on réalisait les nanars avec peu de moyens, c’est ce qui faisait et fait encore leur charme. Mais ils sont tellement devenus tendance qu’aujourd’hui on les fait à coup de millions, avec la bénédiction du grand public et une certaine légitimité puisqu’on les appelle « blockbuster ». Pas sûr que le cinéma aille dans le bon sens !

Donc, c’est la volonté de voir un film d’action en mode décérébré qui est la seule raison honnêtement valable de se déplacer au cinéma pour cela. Une suite est déjà en route, avec la même équipe. Espérons qu’au moins, la prochaine fois, le Cobra s’élève, à défaut d’être royal. En souvenir du bon vieux temps ...

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1923 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/