Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Jack of Fables #01 : La Grande évasion (ou presque)


lundi 19 octobre 2009
L'avis de Kab


(JPEG) Jack of Fables #01-05 : Après avoir quitté Fableville, Jack est devenu l’acteur et producteur le plus riche d’Hollywood avec plusieurs films narrant ses aventures. La Bête vint tout gâcher, en le dépossédant de son empire, mais il le laissa tout de même partir avec une valise pleine de billets. Depuis, Jack fait du stop. Une camionnette s’arrête et notre héros se retrouve kidnappé et emmené de force aux Rameaux d’Or une propriété garder où sont enfermés plusieurs fables. Le plus puissant des Fables y retrouve Boucle d’Or l’attendant dans sa chambre dans le plus simple appareil. Après un repos de courte durée, il fait la rencontre du directeur de l’établissement qui ne parvient pas à le briser. Jack prépare son évasion avec d’autres personnages de contes même s’il sait qu’un espion est dans ses troupes.

Bill Willingham et Matthew Sturges donnent à un des premiers héros de Fables une série à lui. Jack étant surement trop difficile à gérer dans une si petite communauté. En le laissant seul et en liberté, Willingham et Sturges arrivent à développer le personnage qui passe de roublard à très intelligent. Certes il a de la chance mais pas que. Il reste cependant un égoïste, profiteur et un opportuniste de première.
Les scénaristes révèlent pour ceux qui ne le savait pas pourquoi et comment certains personnages de contes sont plus puissant que d’autres. Ils développent aussi un nouveau camp, pas celui des Fables, ni celui de l’adversaire, mais tout aussi dangereux pour les créatures spéciales.
Cette première intrigue peut faire penser au deuxième arc de la série principale, car le parallèle entre la Ferme et les rameaux d’or est assez vite trouvé. Le dernier bon point reste la prolifération permanente des fables, comme s’il ne pouvait pas y avoir de fin à cette longue liste de personnage.
Malgré tout ces bon points, l’intrigue est classique et la fin est prévisible, malgré un ou deux retournements. Un autre aspect négatif reste le rythme. Bill et Matthew prennent leur temps et si la lecture en album passe bien en mensuel ça a du paraître un peu long.   Au dessin Tony Akins semble vouloir copier avec plus ou moins de réussite le style de Mark Buckingham. Parfois c’est joli comme boucle d’or nue attendant Jack, mais c’est souvent rater. Le héros n’est pas bien fait et ses cheveux font penser à une perruque. Les visages humains ne sont pas toujours réussi. C’est dommage car les cases sont bien remplies et détaillés, la narration est lisible et agréable, mais il manque quelque chose.

  Au final une série fun qui souffres de quelques défauts, mais qui reste à découvrir car c’est au dessus de la plupart de la production actuelle.

  PS : Avoir lu fables avant est un plus, mais pas une nécessité.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1008 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/