Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

I Kill Giants


lundi 18 janvier 2010
L'avis de Kab


(JPEG) I Kill giants #01-07 : Mrs Molle est psychologue dans une école. Elle s’intéresse de près à la jeune Barbara, une jeune fille différente, qui préfère lire des livres de jeux de rôles, qui porte parfois des oreilles de lapins, qui ne cesse de répondre à ses professeurs, qui se bat avec d’autres enfants mais dont le seul but est de chasser et tuer des géants. Le fait qu’elle ait peu d’amis inquiète aussi la psy. Elle tente d’en savoir plus sur la jeune adolescente, qui semble cacher quelque chose de difficile, trop peut-être pour elle au point. L’arrivée de Sophia, une voisine qui veut se lier d’amitié avec Barbara change peu à peu notre héroïne qui semble devenir plus sociable et "normale". Malgré ce changement, Mrs Molle cherche à savoir le lourd secret de sa patiente et si elle peut réellement tuer des géants.

Drôle, triste, intriguant, émouvant... Voilà quelques mots applicables pour cette série. Joe Kelly est un scénariste trop souvent sous-estimé qui arrive à faire des histoires fortes avec des personnages intenses comme la petite Barbara. A la fin de l’album, on se dit que cette tranche de vie pourrait arriver à n’importe quel petit garçon ou petite fille. Sans verser dans le pathos où le dramatique, Kelly préfère mettre en avant l’imaginaire, l’humour et l’action. En sept numéros, le scénariste explore des thèmes aussi variés que l’amitié, la mort, le courage, la peur, l’imaginaire, la famille et l’affrontement en mélangeant le tout dans un ensemble homogène et très bien fait, laissant même planer le doute si les géants sont réels ou non.

J.M. Ken Nimura est le dessinateur de cette série. En feuilletant le bouquin, mon premier réflexe à été de me dire, mouais bof un dessin de mangaka, bof. Pourtant, l’artiste mixe un trait de manga classique avec d’autres influences, le découpage est très rythmé et s’adapte en fonction des besoins, plusieurs cases quand il y a de l’action et moins quand les personnages se posent. Au final, le dessinateur est très bon sur le titre ajoutant un vrai plus au scénario, que d’autres artistes plus classiques n’auraient peut-être pas pu donner.

Mon avis : A lire, c’est vraiment un comic oublié et sous-estimé.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1002 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/