Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Gigantic


lundi 8 novembre 2010
L'avis de Kab


(JPEG) Gigantic #01-05 : Lorsque j’ai vu Gigantic apparaître à San-Francisco et tout détruire en explosant, j’ai eu un mouvement d’horreur et je me suis dit que c’était la fin de notre monde. Puis quand il a révélé les nombreuses soucoupes volantes qui entouraient la terre, j’ai bien cru que c’était la fin. Je veux dire si je ne l’avais pas vu de mes yeux, j’aurais pu croire à un canular mais non c’était bien réel. Avec les ravages qu’ils causaient, je suis sûr que tout le monde l’a pris pour une sorte de destructeur hors de contrôle mais en fait ils nous protégeait des aliens, nous le savons aujourd’hui mais à l’époque, c’était vraiment confus. Même encore maintenant, il reste beaucoup de zones de flous que personne ne connaîtra jamais comme qui étaient ses extra-terrestre, que voulaientt-ils ? Pourquoi vouloir nous détruire ?

Rick Remender a décidé de se faire plaisir une fois de plus et nous propulse dans une mini-série où l’action, les extra-terrestres et les robots géants sont légions. On retrouve ces inspirations dans Fear Agent. Mais ici le scénariste s’en sert dans un but plus destructeur et surtout dans une vision "japonaise" de la chose. On a un peu l’impression de lire un récit de Robotech, de Gundam ou même de Godzilla. Il y a biens sûr d’autre influence comme la télévision, Malgré l’action omniprésente, Remender ajoute un second côté à son histoire en dénonçant les dérives de la TV réalité, son côté voyeuriste et la violence qui peut en découler. Il parle aussi de rédemption, de test génétique et de plein de petites choses encore. Malheureusement pour lui, il n’arrive pas à aller au bout, emporté par son surplus d’action et il finit par noyer son propos. De même que certains retournement de situations et de personnages qui sont trop survolés. Pourtant, l’ensemble est très agréable à lire.

(JPEG)

Eric Nguyen est l’artiste de la série. Si j’étais méchant, je dirais que la partie graphique dans son ensemble est le maillon faible de la série. Malgré des planches remplies et des robots maîtrisés, j’ai trouvé Nguyen faible sur les visages humains, l’encrage varie souvent entre le gros trait et l’ultra-fin ne permettant pas une stabilité graphique. Les couleurs sont des plus moches et mal maîtrisées, si pour les robots là encore ça va, pour le reste, c’est assez horrible.

Dommage car l’histoire comme souvent avec Rick Remender est assez dense et on ne s’ennuie pas mais la partie graphique peut être un vrai frein à la lecture de l’album.

Mon avis : un bon mix entre le Truman Show et Goldorak (ou Gundam, Robotech ou tout autres séries du genre).

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1057 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/