Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mardi 7 décembre 2010
par Christophe Colin

Une aventure de l’Araignée #22 : Mission Secrète


Collection Super-Héros des Editions Lug.

(JPEG) Marvel Team-Up Annual #2 : Mission Secrète

Peter Parker sort avec sa petite amie Cissy Ironwood. Cette dernière est kidnappée par les Super-Soldats Soviétiques composé de la Dynamo Pourpre, de Vanguard et de la Nébuleuse Noire et sous son identité secrète, il ne peut rien faire pour les arrêter. Grâce à Reed Richards des FF, il réussit à retrouver leur trace, croise Hulk et le commandant Alexei Vazhin du KGB et le mystérieux commanditaire des super-héros communistes, le général Nicolai Koutzov qui veut utiliser la bombe anti-matière, fabriquée par le père de Cissy qu’il a aussi enlevé.

(JPEG) Chris Claremont nous livre un pamphlet anti-militariste dans cet Annual. Le propos est un acte politique mais demeure malheureusement caricatural. L’écriture des personnages est peu réussie car on y retrouve l’alter-ego de Banner dans sa période « Hulk tout péter ! » et les soviétiques à l’exception de Vazhin, qu’il réutilisera dans ses épisodes des X-Men, ne sont que des clichés éhontés sur les communistes.

Le dessin est de Sal Buscema et d’Alan Kupperberg et est encré par Jack Abel, trois artistes qui ont beaucoup travaillé pour la maison des idées et utilisent le style Marvel de cette période ne se démarquant pas des autres artistes mais permettant d’offrir une unité agréable entre tous ces titres. On voit aussi ici la spécificité d’un univers partagé car Parker y rencontre facilement au coin d’une rue les Super-Soldats Soviétiques, les FF ou l’incroyable Hulk, ce qui donne une cohésion certaine à cet univers imaginaire.

(JPEG) Spectacular Spider-Man Annual #3 : La face sombre de la lune

L’homme-loup réapparaît pendant une tempête à l’université de Parker et ce dernier abandonne le docteur Curt Connors à ses recherches pour arrêter cette menace lupine. Lance Bannon a pris des photos et les donne à son patron J. Jonah Jameson. Celui-ci éclate alors dans une grande colère car l’homme-loup est aussi son fils unique John qui avait disparu lors d’un combat contre l’Araignée.

Spider-Man, grâce à un traitement expérimental de Connors contre le cancer, va pourtant tout faire pour aider le fils de Jameson à retrouver définitivement sa forme humaine.

David Anthony Kraft est le scénariste de ce numéro annuel et il connaît très bien l’homme-loup car il a écrit une partie de ces aventures dans Creatures On The Loose qui ont été publiées par Aredit dans le petit format noir et blanc Frankenstein. Il fait ressortir dans ce numéro l’amour de J.J.J. pour son fils et on pourrait presque même croire que l’irascible Jameson est humain. C’est même lui qui force John à abandonner la bête qui sommeille en lui.

Spidey est vraiment héroique car il réussit à vaincre l’homme-loup plusieurs fois, à le sauver et à faire taire ce gueulard de Jonah, ce qui est l’un de ses plus grands exploits !

Le dessin est partagé entre Jim Sherman et Alan Weiss et l’encrage est l’œuvre de Steve Mitchell, trois personnes qui ont fait de nombreux autres travaux mais dont les noms ne sont pas restés dans la postérité des grands artistes arachnéens comme Steve Ditko ou Todd Mac Farlane.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1887 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/