Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Wolfskin


lundi 17 janvier 2011
L'avis de Soyouz


Wolfskin Collection Vol. 1

(JPEG) Wolfskin, c’est l’histoire d’un guerrier Nordois portant une peau de loup et maniant aisément deux épées en même temps qui va se retrouver malgré lui dans un conflit séparant un village mitan en deux. Sa présence va attirer les convoitises des deux chefs de guerre.

Changement de genre pour Warren Ellis qu’on a rarement eu l’occasion de voir sur de l’heroic-fantasy, mais son style d’écriture est toujours là. Sachant qu’il n’a pas besoin de jouer avec des barbares des temps anciens pour ensanglanter des pages de comics, on n’a pas vraiment de doutes sur le continu et l’Anglais n’a pas décidé de nous décevoir avec une nouvelle débauche de violence visuelle pas forcément utile pour le propos. Une nouvelle fois, peu de finesse dans l’intrigue et son déroulement, ce qui est en soit un peu dommage car l’auteur n’est pas vraiment classique dans la caractérisation de ses personnages. Sans être d’une très grande érudition et sous ses airs d’ours (pardon : de loup) mal léché, son anti-héros n’est pas qu’un simple épéiste sans cervelle et cet ermite paraît presque plus civilisé que les villageois. Il a une dualité qui fait presque penser à Wolverine. Les motivations et les liens des deux chefs sont également peu communs, et on reconnaît bien là des choix du créateur de Transmetropolitan. Le quatrième épisode one-shot est également dans ce sens, intransigeant, avec un sujet choquant moralement ! Dommage vraiment que la pauvreté de l’intrigue et l’omniprésence de sauvagerie sanguinolente viennent gâcher quelques idées intéressantes.

On connaît Juan Jose Ryp et son coup de crayon fait de successions de petits traits qui fourmillent sur toute la case. Cela donne des pages très détaillées, que ce soit pour les décors ou les boyaux et corps déchiquetés. Malheureusement ici, son style fait parfois emprunté au niveau des positions, expressions et postures des personnages, ainsi que pour les proportions des membres, sûrement dû à des angles de vue audacieux, mais peut être plus difficile à maîtriser.

Avis : amateur d’Ellis et/ou d’heroic-fantasy, pas la peine de croiser le chemin du Peau-de-loup. Par Wrod !

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 938 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/