Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Fables #12 : Le bon prince


samedi 2 avril 2011
L'avis de Kab


(JPEG) Fables #60-64 : Gobe Mouche a retrouvé la mémoire à Noël dernier (cf Père et fils). Depuis, il se morfond et ne s’occupe plus de son travail. Même les visites du Chaperon Rouge ne parviennent pas à lui remonter le moral. Il finit par démissionner et se rendre à la Ferme pour voir son ami Boy Blue pour apprendre à se battre contre les gobelins. Blue refuse comprenant le désir de vengeance de son ami mais ne souhaitant pas le voir tuer. Mouche revient à Fableville bredouille, mais quand Bufkin casse le chevalier pendu, il libère un autre personnage qui va pouvoir aider Ambrose (le vrai nom de Mouche). Après un bon bain, l’ancien concierge enfile l’armure du chevalier pendu et prend Excaliburpuis il saute dans le puits magique où ont été jeté tant de dépouilles de Fables.

Pour le Maire, les négociations avec Hansel sont ardues mais quand Frau Totenkinder sous la menace de Kay dévoile quelques uns de ses secrets, les forces dirigeantes voient là une occasion à exploiter et commencent à se préparer ainsi que leurs troupes à la guerre.

Le temps à passé et c’est l’anniversaire des louveteaux qui ont cinq ans. Parmi les cadeaux et la fête, Blanche Neige et Bigby ont décidé de dévoiler l’existence de leur frère qui n’a pas de forme, Spectre.

Bill Willingham n’aura pas attendu longtemps avant de mettre en avant Gobe Mouche et son changement de statut. Le personnage prend une ampleur insoupçonnable jusqu’à maintenant passant au premier plan. Willingham en profite pour faire intervenir un nouveau participant que personnellement je n’aurais jamais vu dans la série. Une sacrée surprise. Le rythme s’accélère aussi et je pense que l’on approche de la fin de la guerre contre Gepetto ou en tout cas d’un affrontement majeur. Le scénariste recolle aussi avec la série Jack of Fables, l’épisode #63 se déroulant à la fin du premier volume des aventures de Jack.
Difficile d’en dire plus sans en révéler. Sachez tout de même que le scénariste joue avec de nombreux personnages et que l’on voit avec grands plaisir de vieux Fables qui avaient disparu du devant de la scène permettant la formation d’un grand tout.
Le dernier épisode est plus insouciant et relâche un peu la pression même si à la fin, on peut se douter qu’il y aura des conséquences.

Mark Buckingham s’occupe des trois premiers épisodes. Je l’ai trouvé moins en forme que d’habitude avec un style un peu plus changeant et moins affirmé surtout sur le parties avec Ambrose et son nouvel ami. Une petite déception, même si cela reste de qualité.
Aaron Alexovich use ses crayons sur le dernier épisode consacré aux jeunes de Bigby. Le trait m’a fait penser à du Henrichon (Pride of Baghdad) en plus sombre et moins fini. J’ai beaucoup aimé ce décalage avec des personnages très ronds et un style très simpliste cassant vraiment avec le ton des épisodes précédents et allant plus vers une histoire pour "enfants".

Mon avis : une série toujours aussi bonne mais qui devient de plus en plus difficile à raccrocher pour les nouveaux venus.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 978 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/