Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Tony Chu #03 : Croque-Mort


lundi 14 mai 2012
L'avis de Kab


(JPEG) Chew #11-15 : Tony Chu a repris le travail après son enquête dans une petite île perdue du pacifique. Là-bas, il a eu peu de réponses et beaucoup de nouvelles questions. Depuis son retour, tout se passe bien, un peu trop même. Son chef qui ne pouvait pas le voir semble le traiter gentiment et avec égard.
Tony et John sont appelés car une victime à été retrouvée sur un champ de course. Il s’agit en fait d’un sénateur qui a été étouffé avec une Martre pygmée à queue grise, une espèce en voie de disparition. Cette affaire permet à Tony de rendre visite à Amelia Mintz avec qui il s’apprête à avoir un premier rendez-vous mais son investigation va l’emmenez dans un restaurant bien spécifique et avancer sa soirée en amoureux.
Chu a la poisse et sa bonne fortune ne pouvait pas durer longtemps. Le chef Applebee n’arrive pas longtemps à apprécier notre policier et reprend vite ses habitudes. Les affaires se compliquent encore plus quand notre détective cannibale doit faire équipe avec D-Bear ; une balance qu’ils ont coffré par le passé (cf Goût décès), quand Poyo le coq de combat fait sa réapparition, quand l’ancien chef de police de Yamapalu est retrouvé mort, quand Mason Savoy fait son retour et qu’il fait rater une opération sous couverture qui à coûté énormément d’argent.

John Layman continue de mener sa barque mêlant habilement petit enquête avant de démarrer et plus grosse investigation qui revient toujours vers le fil rouge de la conspiration et l’interdiction de manger du poulet. Le scénariste, déjà très à l’aise dès le début, continue de me ravir. L’intrigue s’épaissit sans pour autant devenir nébuleuse. Les réponses sont données au compte-goutte, les questions plus nombreuses, l’action est toujours très présente, comme l’humour et les moments un peu plus sentimentaux.
Le personnage de Tony gagne en profondeur grâce à des histoires en sous-main. On en sait beaucoup plus sur sa famille en fin de volume ainsi que sur son passé, ce qui en fait quelqu’un d’un peu moins lisse et surtout un peu moins loser. J’admets que je n’avais pas vu la dernière révélation venir, c’est un grand coup. Comme toujours, les personnages secondaires sont très présents et il y en a encore de nouveaux (dont un qui permet un hommage appuyé à Pulp fiction) afin d’enrichir encore plus l’univers.
Le seul bémol pour moi reste le personnage de John, le collègue de Tony, qui ne semble pas trop avancer mais je suis sûr que ça va venir par la suite.

Rob Guillory est toujours aussi bon, son storytelling, ses personnages, c’est vraiment très bien, sans avoir de style cartoony, j’ai tout de même cette impression au rendu final. Ca bouge bien et c’est expressif...

Mon avis : à déguster avidement.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 659 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/