Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

The Boys #14 : Préparation propre et planification


mardi 7 août 2012
L'avis de Kab


(JPEG) The Boys #48-51 : Pendant que P’tit Hughie se ressource au pays, les gars reprennent l’histoire des Sept depuis le début. Le départ du jeune écossais a créé pas mal de dissensions dans le groupe. Butcher et La Crème se parle mais semblent se méfier l’un de l’autre et le Français et la Fille sont relégués à une place très secondaire et il n’apprécie pas la direction prise par l’équipe.

Au QG des Sept, le chargé des relations entre la super-équipe et Vought présente sa remplaçante, Mlle Bradley. Cette dernière se voit offrir le grand tour. Déjà nerveuse et un peu effrayée, la fin de la visite lui met un sacré coup au moral. Le protecteur pète un cable devant la glace et parle à son reflet comme si c’était quelqu’un d’autre. Il lache quelques gros secrets que le Français et la Fille découvrent. Ils vont prévenir Butcher mais ce dernier passe une mauvaise journée et les envoie sur les roses.

En effet, lui et la Crème ont reçu la visite de Guignol, l’adjoint du directeur Rayner qui est celle qui donne les fonds au p’tit gars. Ce dernier prend le poste de sa supérieure et commence par faire du chantage au groupe. Heureusement pour nos héros, le nouveau directeur a un gros penchant pour les femmes handicapées et justement la championne paralympique du lancer de javelot est reçue par le président. Voilà une occasion que Butcher ne peut laisser passer s’il veut récupérer son indépendance. Lors du trajet entre New-York et Washington, il se remémore la dernière fois qu’ils ont été si proches de la confrontation avec les Sept, quand Mallory les a quittés et pourquoi.

Garth Ennis ne fait plus dans le sobre car il est temps pour lui de passer à la vitesse supérieure au niveau des intrigues et de lever certaines zones d’ombre. Alors, l’intrigue ne se développe pas à fond mais on peut voir chacun des protagonistes placer ses pions et le scénariste sait aussi bien maîtriser cet aspect que le côté gore et trash que l’on avait au début de la série.
Les révélations sont parfois un peu vaines car ce ne sont que des confirmations mais j’ai beaucoup aimé les différentes stratégies en place.
Comme toujours, Garth écrit bien ses personnages et ça fait du bien de voir Butcher, le type des relations de Vought et sa remplaçante mise en avant à la place de Hughie. Malgré le fait que je l’adore, il a vraiment été trop présent dans les derniers épisodes vampirisant de sa présence la série et du coup réduisant l’impact des autres.
Ennis sait gérer son rythme et la tension est très haute mais je pense que cela peut encore monter d’un cran.

Au dessin, on retrouve Russ Braun le nouvel artiste qui avait déjà fait plusieurs épisodes est maintenant officiellement en place. C’est clairement pas Darrick Robertson (qui continue de faire les couvertures). Cependant, je ne peux pas dire que son style soit désagréable, juste très différent. Les personnages sont expressifs, ça bouge bien. Les pages sont très bien remplies, le découpage ne suit pas la mode du 16/9 et c’est agréable de ne pas avoir que des pages avec de grandes cases linéaires.

Mon avis : Encore un bon volume pour une série qui aura su sortir de son côté trash des débuts. Vivement la suite !

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 714 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/