Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Mars Attacks Kiss


lundi 11 février 2013
L'avis de Christophe Colin


IDW Publishing.

(JPEG) « I was made for loving you, baby ! You was made for loving me !  » Vous l’aurez compris, le sujet de cette chronique est partiellement consacré au groupe Kiss. Kiss a fait sa première apparition en comics dans des épisodes de la série Howard The Duck de Marvel et a ensuite été édité dans ses propres aventures par plusieurs labels comme Dark Horse et Image. Le dernier en date est IDW qui fait rencontrer ce quartet de glam-rockers aux Martiens de Mars Attacks.

Ici, les pouvoirs du Démon, du Celestial, du Starchild et du Catman sont donnés par erreur à une escouade de Martiens verdâtres qui profitent de ces capacités hors du commun pour détruire plus facilement les humains. Her, l’émissaire de The Elder, l’entité bénéfique à l’origine de ces pouvoirs fantastiques, fait alors appel aux quatre qui sont un et les avatars prennent possession des Martiens et grâce à eux, les quatre membres du groupe aidés de l’armée des Etats-Unis réussissent à les vaincre. Ils proposent même au dernier Martien survivant de faire partie de leur groupe.

Les deux responsables de ce projet, l’éditeur en chef et scénariste d’IDW Chris Ryall et le dessinateur Alan Robinson (Weekly World News, Lost Squad) sont à mon humble avis, autant des fans de Mars Attacks que de Kiss car ils rendent ici hommage aux matériaux originaux de fort belle manière. Il faut même être sacrément culotté pour imaginer des Martiens avec les pouvoirs des membres du groupe Kiss. Les scènes où les Martiens les utilisent à mauvais escient sont vraiment loufoques. On voit ainsi un caniche géant dévorer sa propriétaire ou un cadre supérieur être annihilé à distance.

Toute la mythologie développée dans les comics Kiss (The Elder, les quatre qui sont un, etc...) est vraiment très bien utilisée et même sans en avoir jamais lu un seul de sa vie (ce qui était mon cas avant...), on tombe immédiatement sous le charme de ce type de rencontre inhabituelle entre deux licences que tout oppose.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 716 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/