Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Paotr Louarn #01 : Le Garçon-Renard


lundi 15 avril 2013
L'avis de Soyouz


Editions Roa

Paotr Louarn #1-2

(JPEG) Initialement, Paotr Louarn, Garçon-Renard en breton, a été publié dans un journal breton pour jeunes adolescents, Louarnig, et écrit en breton [1]. Et si je vous dis que l’auteur est un Breton et que les histoires se passent à Rennes, vous aurez bien compris que la Bretagne est à l’honneur. Mais pas seulement.

Pour Laurent Lefeuvre, point de volonté de faire dans la parodie de super-héros armoricain, avec tous les clichés bigouden qui vont bien, mais plutôt de montrer que l’on peut être capable d’en créer un, tout comme dans les années 60, mais en le plaçant cette fois-ci en dehors des grandes capitales.

La structure du récit rappelle en effet celle des premiers épisodes des Quatre Fantastiques, avec deux histoires de 15 pages, chacune composée de 5 mini-chapitres de 3 pages, publication en périodique oblige. Et l’auteur s’attache à fournir des péripéties, des révélations et un cliffhanger à chaque fois. Le tout une fois compilé dans la parution inédite, cela donne un magazine très rythmé, intrigant, frais et léger, sans la naïveté dont pouvaient éventuellement faire preuve les récits de Stan Lee avec notre vision de lecteur d’aujourd’hui, tout en conservant tout de même un certain humour. L’auteur aura même le temps d’intégrer des aspects sociaux, de proximité avec la famille ou plus globale via des thématiques très contemporaines.

La première histoire nous conte les origines de Pol Salsedo, ce qui provoqua sa transformation en Garçon-Renard, avec un peu de légèreté, teintée de fantastique. On retrouve à la fois le Spider-Man et les récits d’horreur réalisés chez Charlton par Steve Ditko.
Dans la seconde, beaucoup plus sombre, on retrouve l’incrustation du super-héros dans le réel, chère à Stan Lee, avec la menace de la Terreur Verte de Locquirec, référence non dissimulée à la Créature du Marais.
En bonus, l’hommage d’un fan à Moebius, plein de poésie.

Si Laurent Lefeuvre a sa propre patte graphique (on reconnaît son trait vu dans Tom et William), c’est aussi une vraie éponge à style. On connaissait son goût pour les fausses couvertures via les Editions Roa mais il le prouve directement sur des planches dynamiques, en empruntant avec délice et réussite, à la mise en page, à l’encrage, dans la morphologie, les ombres ou encore le dynamisme, à Gene Colan, John Buscema, Steve Ditko, Will Eisner, Bernie Wrightson, Ciro Tota, Jean Giraud et que sais-je encore ... Frank Miller, quand on voit cette couverture, encrée par Klaus Janson himself ! (Excusez du peu)
Et puis il y a une réelle volonté de travailler sur les couleurs.

Enfin, si vous n’en avez pas assez, les pages sont agrémentées de publicités pour des magasins de bandes dessinées et pour un célèbre éditeur des comic-books ainsi que des couvertures des Louarnig concernés.

Avis : Voici peut être enfin le Spider-Man français ! Souhaitons-lui la même réussite, et surtout pour le moment, une suite.

[1] Les pages sont disponibles gratuitement sur le site de l’auteur en français !!!

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 843 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/