Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

Ultimate Spider-Man #19


jeudi 30 octobre 2003
L'avis de GUILLEMARD (champion comics)


4e et 5e parties de la saga Venom dans ce numéro 19 d’Ultimate Spider-Man en version française.

(JPEG) Première constatation, les dessins de Mark Bagley paraissent beaucoup moins bâclés qu’auparavant. Assez habilement, le dessinateur réussit à bien retranscrire le ressentiment grandissant d’Eddie Brock ainsi que la détresse de Peter. Les nombreux jeux de visage et de regards, s’ils rendent la lecture quelque peu pesante tant ils sont exagérés, sont en tout cas bien assurés par Bagley. Aurait-il enfin réussi à gérer les délais de stakhanoviste d’Ultimate Spider-Man ? C’est le dire vite. En observant de plus près, on constate que la plupart des scènes de ce numéro baignent dans une ambiance sombre, ce qui est bien pratique puisque cela permet à l’artiste de se dispenser du dessin de pas mal de décors et de certains visages. Gain de temps appréciable quand on a 18 numéros par an à dessiner.

Pour donner de la substance à une histoire assez légère, Bendis impose un découpage en petites cases toutes en gros plan. Cela a l’avantage de rendre oppressante des scènes anodines (ex : la scène Gwen/Peter) et de suggérer un travail au niveau du scénario alors que celui-ci est, somme toute, léger. Les lecteurs de l’univers Marvel Classique pourront regretter que Peter ne garde pas le costume plus de temps. Une heure semble être un peu juste pour que Peter réalise l’amplitude du danger et cela est moins subtil que le symbiote original qui coupait PETIT A PETIT Peter du monde extérieur en le faisant dormir des journées entières et en parasitant son corps.

Ici, le danger du costume est amené de manière un peu grossière tout comme les motivations d’Eddie Brock. En gros, il lui suffit de se faire rembarrer par Gwen Stacy et d’avoir une discussion animée avec Peter pour devenir Venom. Caractérisation un peu faible qui remet en question la dimension si intimiste et humaine des scénarios de Bendis, tant vantée jusque là. Notons, tant qu’à faire, qu’en plus, Eddie Brock avait été introduit comme un reporter du Daily Globe dans Ultimate Spider-Man US #18, tout comme dans la version classique et que cet élément a depuis été complètement oublié.

Quelques belles pages muettes mais un peu inutiles (pages 15/16 du premier épisode) contribuent, encore et toujours, à rendre la lecture aussi rapide que d’habitude alors que ces belles images pourraient être utilisées à raconter une histoire plus dense que celles qui nous sont présentées jusqu’ici. Il en va de même pour le découpage cinématographique imitant un zoom sur la même image pendant 8 cases, qui ne sert pas à grand-chose ou aux multiples « silences éloquents » que les personnages ont durant leurs conversations. C’est le cas lors de la moitié du #37 qui présente déjà une conversation entre Peter et Mary-Jane qui décalque plus ou moins celle de leur rupture. Aucune évolution ne sort de toutes ces pages et une impression de temps perdu se fait sentir.

Enfin, l’arrivée tant attendue d’Ultimate Venom a lieu à la fin de l’épisode, et si elle n’a rien, graphiquement, de différent avec la version originale, elle est néanmoins assez impressionnante. La dernière page de l’épisode ébauche la confrontation entre Spider-Man et Venom, et donc, la conclusion de la saga qui laisse jusqu’ici sur sa faim. La suite, en décembre, puisque, apparemment, la version française est désormais mensuelle la moitié du temps.

Bref, encore un numéro qui se lit très vite et où très peu de choses se passent malgré un évident savoir-faire des auteurs. Gageons que cela plaira aux très nombreux fans de cette série ...

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1238 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/