Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

lundi 15 décembre 2003
par Stefff56

Interview de Todd DeZago


Todd DeZago est surtout connu en France en tant que scénariste de la série Tellos. Mais vous rappelez-vous par exemple qu’il a contribué à la destinée de Spider-Man ?
Entretien avec un ouvrier charpentier le jour (si, si, vous allez voir !) et scénariste attachant et amical la nuit...

Bonjour Todd ! Merci beaucoup d’avoir accepté de répondre à nos questions !

Pas de problème, Stéphane. Merci de me l’avoir proposé !

Certains de nos lecteurs ne vous connaissent peut-être pas. Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

OK. Je m’appelle Todd DeZago. J’ai grandi et vis toujours à quelques heures de route au nord de New York. Je suis acteur, et j’ai travaillé ces neuf dernières années comme scénariste de comics, notamment sur Sensational Spider-Man, Spectaculer Spider-Man, X-Factor ou Wolverine pour Marvel Comics et sur Impulse, JLA : World Without Grown Ups pour DC Comics (parmi d’autres). Je suis le scénariste et co-créateur de Tellos (avec Mike Wieringo, mon meilleur ami qui a travaillé avec moi sur Sensational Spider-Man) , publié en France par l’équipe Semic. J’ai entamé dernièrement un autre nouveau projet, appelé The Perhapanauts, avec un autre de mes meilleurs amis, Craig Rousseau. Je suis célibataire, je vis avec mon chien, Jake, et je viens de rompre avec ma petite amie, donc je suis libre (rires).

Pourquoi t’es-tu lancé dans les comics ?

J’ai eu de la chance, en fait. J’ai été au bon endroit au bon moment. Ce qui m’est arrivé ne pourrait peut-être pas se faire de nos jours...
Pendant mes longues années de lycée, j’ai fréquenté Scott Lobdell, qui a par la suite écrit beaucoup d’intrigues pour les X-Men. Il a toujours aimé les idées d’histoires que je lui racontais quand nous étions plus jeunes et il m’a encouragé à soumettre ma candidature aux maisons d’édition. Sauf que je ne voulais pas qu’on puisse dire que j’avais été pistonné par Scott chez Marvel, aussi j’ai proposé mes idées à DC Comics, sans succès. Au bout d’un an et demi, Scott me pressa de les proposer à Marvel. L’Editeur, Kelly Corvese, a beaucoup aimé, et m’a immédiatement proposé de bosser sur X-Factor (Facteur X en français).

As-tu rencontré des difficultés dans ta carrière ? Et lesquelles ?

Oh, énormément. Beaucoup de personnes pensent qu’être scénariste vous permet de raconter n’importe quelle histoire à votre guise. Mais tout compte fait, je pense que, dans ma carrière, les idées abandonnées ont été bien plus nombreuses que celles acceptées ! J’ai travaillé avec certains des meilleurs Editeurs de cette industrie (Ralph Maccio, Joey Cavalieri) mais aussi les pires (pas de commentaires !). Les Editeurs doivent « protéger » les personnages de fiction et le monde fictif dans lequel ils vivent - ils se doivent d’être très très conservateurs la plupart du temps, ils refuseront une idée afin d’éviter tout problème. Vous travaillez pour de grosses entreprises et elles ne veulent pas que vous touchiez à leurs jouets. C’est assez frustrant, et le seul moyen de raconter une histoire telle que je le souhaitais, et bien je ne l’ai découvert qu’en travaillant en creator-owned (NdT : l’artiste possède alors les droits sur ses créations). Ainsi, je suis le chef, et personne n’a à me dire ce que je dois enlever et ce que je dois garder.

Vous avez souvent travaillé avec Mike Wieringo sur par exemple Sensational Spider-Man ou Tellos. Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Je l’ai croisé sur Sensational Spider-Man #8 et l’on peut dire qu’il y eu tout de suite une certaine alchimie - Marvel s’en est rendu compte ! Notre histoire fut élue comme la meilleure publiée par Marvel cette année-là (1996) et elle fut réimprimée dans le recueil « Best of Marvel ». Au cours de notre premier coup de fil, nous avons parlé du genre d’histoires que nous aimions, ce dont l’industrie avait besoin, ce que nous souhaitions faire, et nous avons compris qu’on se ressemblait beaucoup. Ca a été génial depuis ! Et bien que nous ne bossions plus l’un avec l’autre, nous nous parlons toujours de nos prochains projets.

Dans Tellos, vous utilisez pas mal de stéréotypes de l’Héroïc-Fantasy. Etes-vous fan de ce genre d’histoires ? Est-ce que ce sont vos livres préférés ?

J’ai toujours aimé la Fantasy, la SF, l’Horreur... Je suis un gros fan de Tolkien (bien sûr !), de Stephen King, David Eddings, Orson Scott Card, Brian Jaques, et j’aime beaucoup JK Rowling et ses Harry Potter ! J’adore les histoires émouvantes et aux personnages bien définis, et par conséquent j’essaie d’obtenir cet effet dans mes intrigues.

Est-ce que vous jouez à des jeux de rôles tels Donjons & Dragons ?

Non, je n’ai jamais vraiment aimé ça. Mais je joue à des jeux de rôles vidéo sur ma Nintendo 64 ou ma GameCube. Il m’arrive de m’immerger dans ces jeux... puis de regarder l’heure et de me demander où sont passées ces 5 dernières heures ...

Que pensez-vous du travail que les artistes français, comme Crisse, ont pu effectuer sur Tellos ?

Et bien, comme je l’ai déjà dit et je le redirai encore : j’ai ADORE travailler avec Didier Crisse sur « Maiden Voyage » !! C’était si drôle (c’est certainement le type le plus gentil travaillant dans la bd de l’autre côté de l’océan !!) et chaque conversation téléphonique était un vrai cadeau de Noël !! Ce fut un régal et un honneur de bosser avec Crisse. J’espère retravailler avec lui un jour ! Il a apporté tant d’humour, de fantasy - et d’excitation ! - dans notre petit monde de Tellos !

Avec le recul, que pensez-vous de votre passage sur Spider-Man, et plus précisément sur la Saga du Clone ?

J’ai adoré pouvoir travailler sur ce personnage formidable - et merveilleusement drôle ! J’ai surtout apprécié de pouvoir travailler presque un an avec un de mes héros de tous les temps : Sal Buscema. Ce fut un grand collaborateur et un merveilleux professeur ! Tom DeFalco l’a été aussi (et il continue de l’être !). J’ai tellement appris de lui sur la narration et les comics en général. C’est le meilleur !! J’ai bossé avec Ralph Macchio - certainement l’un des meilleurs éditeurs dans le monde du comics ! Et bien sûr, j’ai travaillé plusieurs années avec Mike Wieringo sur Sensationnal Spider-Man et je suis toujours très fier de certains épisodes que nous avons réalisés ensemble.
Concernant la Saga du Clone, et bien... Je pense que ce n’est un secret pour personne qu’on nous imposait des personnages et des intrigues : ce n’était pas l’équipe d’éditeurs qui le faisait, mais bien les gars du Marketting de chez Marvel ?!!??
Et les Editeurs devaient les écouter... pendant un temps. Puis Ralph est arrivé et a voulu tout ré-arranger et il y avait du boulot. Je pense que, vu ce qu’on nous imposait, nous avons tous fait de notre mieux. Il y a quelques bonnes histoires dans ce fatras qu’est la Saga du Clone et, bien que je ne voudrais plus jamais revivre ça, cette épreuve nous a beaucoup appris.

Des souvenirs au sujet de JLA : World Without Grown Ups ?

On m’avait contacté pour relancer les Teen Titans et je pensais que cela allait être très drôle ! Grant Morrison a ensuite réfléchi sur une idée (pour la JLA) où les adultes étaient capturés et où les enfants déboulaient et sauvaient leur peau. Et c’est là que nous avons bossé ensemble, sur cette histoire. Je devais écrire Young Justice : j’ai fait plusieurs essais, puis on m’a dit que je pouvais écrire des épisodes importants, ce que je souhaitais ; puis on m’a dit que je ne pouvais plus le faire. Tout ça m’a fatigué, le fait que mon éditeur me mente et tout le reste. Il vaut mieux être honnête avec vous-même et ne pas se compromettre ni mentir à vos lecteurs.

Quels sont vos comics favoris ? Lesquels lisez-vous régulièrement ?

De tous temps, j’ai toujours adoré Batman et j’ai pas mal de vieux Batman dans ma collection - surtout les vieux comics de Neal Adams/Denny O’Neill et de Steve Englehart/Marshall Rogers/Terry Austin ! Les X-Men de Claremont/Byrne/Austin sont vraiment des classiques et Watchmen fait aussi partie de mes préférés...
Dans ce que je lis en ce moment, j’adore les Quatre Fantastiques (par Mark Waid et Mike Wieringo - et Howard Porter !) !! dommage qu’ils aient viré ces mecs. J’aime HellBoy, La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, Top Ten. Je lis toujours la JLA, que ce soit bon ou pas... comme je le disais je suis un gros fan de Batman, et je lis toutes les sorties chaque mois. J’aime Liberty Meadows par Frank Cho et The Goon d’Eric Powell. Je viens tout juste de lire The Interman de Jeff Parker - et c’est génial ! De l’aventure classique avec pas mal de nouveautés !

Quelles sont vos influences ?

La plupart de ce que je viens de citer ; je suis un grand admirateur d’Alan Moore et j’ai beaucoup de respect pour son talent ! J’aime regarder des films ou la télé pour voir comment les histoires sont racontées, je pense que cela influence beaucoup mon travail : le développement des personnages des sitcoms comme Friends ou Ed est vraiment intéressant à suivre. Le suspense et les personnages de séries comme Urgences valent le détour aussi.

Sinon où trouvez-vous vos idées ? Quelle est votre méthode ? Comment vous organisez-vous ?

Et bien, j’utilise les exemples que je viens de donner, mais la plupart du temps, les idées arrivent comme ça. Je ne sais d’où elles viennent. C’est bizarre. Elles arrivent. Je ne suis pas très organisé - parfois je prends des notes ici ou là. Mais souvent je garde mes idées en tête et elles ressortent lorsque je m’assois et me mets à écrire.

Pouvez-vous nous raconter une journée type ?

Et bien, l’industrie du comics est en crise et le travail est difficile à trouver, je retourne bosser dans le bâtiment et la restauration de charpente. Nous restaurons et reconstruisons de vieilles demeures et des bâtiments historiques, parfois nous les détruisons pour les rebâtir. C’est assez marrant et cela paye le loyer tant qu’il n’y pas plus de boulot disponible dans les comics.

Hormis les comics, quelles sont vos autres hobby ?

La musique, le théâtre, les femmes... (rires)
Je joue de la guitare et je chante parfois dans quelques groupes. Je joue et m’occupe dans des groupes de théâtre de ma région. Et j’aime les nanas !

Quels sont vos projets à venir ?

Il y a The Perhapanauts avec Craig Rousseau, une peu de travail sur le site web, et un peu de Tellos peut-être. J’ai quelques projets sur mon bureau prêts à partir chez Marvel et DC, mais j’attends le bon moment (non, je ne sais pas quand ce sera...).

Que pensez-vous de la crise des comics ?

Je pense que Marvel et DC cherchent désespérement à comprendre comment continuer ce business. Tout devient gigantesque et commercial et j’ai le sentiment que nous avons vraiment besoin de faire à nouveau des comics distrayants... et moins chers ! Mais c’est une autre histoire. Espérons que quelqu’un quelque part trouvera une solution et que les comics redeviendront cools à nouveau.

Si vous pouviez choisir, avec qui aimeriez-vous bosser ?

Je ne sais pas si certains auteurs aiment vraiment bosser en duo. On a eu des moments formidables avec Tom DeFalco, JM DeMateis et Howard Mackie sur Spider-Man et je pense que nous avons vraiment bien bossé ensemble à coordonner ces revues. Mais collaborer avec quelqu’un comme co-scénariste, cela peut diluer la vision de l’intrigue. Je pense que je bosse le mieux avec Mike et Craig ; nous discutons du style de l’histoire, comment elle peut se développer, puis nous nous lançons et écrivons, pour arriver à une histoire correspondant à ce que j’attendais : passionnant et distrayant.

Parmi les personnalités avec lesquelles vous avez travaillé, laquelle vous a le plus impressionné ?

Et bien Craig et Mike sont mes meilleurs amis, donc c’était toujours amusant ! Ca m’a beaucoup plu de travailler avec Nick Cardy sur une des couvertures de Tellos. Ca nous a amenés à nous rapprocher, je lui en suis reconnaissant. J’ai beaucoup aimé travailler avec Crisse, bien que nous ne nous soyons parlé que par téléphone ; jamais nous ne nous sommes rencontrés (bien que je sois déjà venu en France le voir et qu’il m’ait posé un lapin ! -rires-).
Oh, et voici un pargraphe dédié à mon grand ami, Thierry Mornet. Si Didier est le type le plus gentil du milieu, Thierry est le type le plus sympa de l’industrie du comics !! J’aime vraiment Thierry comme un frère - il a été un grand ami et collaborateur, et je le connais très bien ! Il a organisé notre visite en France (et bien d’autres depuis) et l’a rendue très agréable. Il a publié Tellos ici en France avec un tel panache et une telle qualité qu’on devrait s’en inspirer aux States. Un très bon ami.

Qu’est-ce qui t’a le plus surpris en France ?

Mike et moi étions invités par Thierry et Semic pour le lancement de Tellos en France à Angoulême en 2000. Ce sont bien sûr mes meilleurs souvenirs ; Thierry et l’équipe, la famille, Semic (bonjour Carole, Jeff, Jim, Hervé !!) nous ont vraiment bien reçus et nous ont fait visiter (je n’avais jamais quitté les USA auparavant) : Paris et Angoulême sont magnifiques ! Quels moments !
J’ai aussi rencontré une jolie fille, ’Fly’, à Angoulême.
Je suis revenu durant l’été 2001 (rencontrer Crisse qui n’a pas pu venir, au dernier moment, pour des raisons personnelles) et j’ai revu mes amis : Thierry et son adorable épouse Catherine, Reg, Niko, Patty, Sylvie, Sandra ! J’ai dégotté un croquis d’un de mes artistes favoris, Ciro Tota, j’ai dîné avec un de mes héros : Olivier Vatine !!!

Question traditionnelle : Quelle question n’auriez-vous pas aimé qu’on vous pose ? Et quelle aurait été la réponse ?

Je ne sais pas. Merci de m’avoir interviewé en tout cas, j’espère que ça vous a plu. A bientôt !

Merci beaucoup Todd d’avoir accepté de répondre à nos questions !

Tellos est publié en France aux Editions Semic.

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 2123 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/