Nous sommes le , bienvenue ! Derniers dossiers en ligne : En travaux


Dernières chroniques V.F.
Dernières chroniques V.O.

mardi 6 janvier 2004
par Stefff56

Strange #227


Que se passait-il dans Strange en cette fin d’année 1988 ? Et bien on y faisait pas mal allusion au cinéma comme on va le voir...

(JPEG) Commençons par la Division Alpha (épisode #47 US), où le scénariste Bill Mantlo s’offre un peu de repos avec une courte histoire de 22 pages. Heather Hudson (alias Vindicator), la leader du groupe, vit cette aventure en solo. Dès le début, on sent que Bill Mantlo rend hommage aux vieux films d’horreur du genre « L’invasion des Profanateurs de Sépultures » de Don Siegel (1956) : des extra-terrestres débarquent dans une petit bourgade canadienne et entreprennent de phagocyter les enfants un par un. Ainsi, ils peuvent bénéficier des anti-corps des marmots pour lutter contre les microbes terrestres qui leur seraient sinon fatals. Alertée par son père de la disparition de quelques bambins, Vindicator entreprend de régler la situation seule...
Bill Mantlo en profite au passage pour évoquer les relations tendues entre Heather et sa famille ; et l’on aperçoit même Serval à travers un flash-back. Reste qu’en 22 pages, ça fait pas mal de choses à évoquer (entre l’hommage aux 50’s et le passé des personnages) et par conséquent son intrigue souffre d’un développement bien trop rapide.
Aux dessins, surprise ! puisque l’on y découvre Mike Mignola en compagnie de 2 autres dessinateurs qui me sont inconnus : Craig Brasfield et Steve Purcell. Un Mignola presque méconnaissable, dont le trait n’avait à l’époque vraiment rien avoir avec ce qu’il est maintenant ! L’anecdote que Mignola se croyait incapable de dessiner correctement des personnages « normaux » : du coup, par la suite, il donna une apparence démoniaque à son personnage fétiche, Hellboy !

Puis c’est au tour de « Vol au-dessus d’un nid de coucous » d’être évoqué dans l’épisode de Spider-Man (The Amazing Spider-Man #295). Ann Nocenti nous propose une histoire complètement folle puisque se déroulant dans un asile psychiâtrique.
Peter Parker est interné ! Oui vous avez bien lu ! Sauf qu’il a une bonne raison : il doit y trouver une jeune fille retenue par erreur...L’affaire se complique vu le traitement inhumain réservé aux patients. Pour finir, l’établissement est dirigé par le Docteur Brainstorm, un médecin fêlé cherchant à manipuler l’inconscient de ses patients les plus psychotiques pour le compte du Caïd...
Le dessin de Cindy Martin (une inconnue pour ma part) est très agréable, clair, aéré et ses visages expressifs : une véritable bonne surprise ! Ann Nocenti de son côté livre une histoire originale et n’oublie pas au passage d égratigner indirectement les asiles d’aliénés : abrutissement des patients, traitements inhumains, etc. Des considérations très certainement bien au-dessus de l’immense majorité des lecteurs américains, mais voilà une prise de risque bien plaisante !

Dans Iron-Man (#222 US), Tony Stark fête quant à lui sa nouvelle maison. Mais la pendaison de crémaillère tourne court puisque sous l’armure d’Iron-man le pauvre ne sait plus où donner de la tête entre les catastrophes et les accidents... On notera le retour de Mrs Arbogast, la secrétaire du héros, et le clin d’oeil à Steven Spielberg pour montrer que Tony Stark côtoie le monde "people" !
Le trio Michelinie/Bright/Layton était au commande d’Iron-Man, et depuis je trouve qu’on a jamais fait mieux ! Le style clair et classique de Bright (dont Layton assure l’encrage) apporte un plus certain à l’intrigue banale mais bien menée d’un épisode de transition.

Enfin, attention, les Vengeurs (#263 US) allaient mettre la main sur le caisson renfermant... Jean Grey ! Et oui, Strange Girl était de retour !
Sauf que la surprise énorme que proposait cet épisode des Vengeurs a dû faire l’effet d’une bombe aux States, mais en France, cela fit l’effet d’un pétard mouillé ! Et oui, la publication des Vengeurs subissait un retard énorme en France, et la série Facteur-X (la nouvelle équipe de Jean Grey) était déjà publiée dans Spidey : on repassera pour la surprise ! La conclusion de l’épisode tombe donc à l’eau pour nous autres lecteurs français. Mais l’histoire (par Roger Stern) était quand même bien trouvée : les Vengeurs essaient de récupérer un mystérieux caisson abandonné par l’Enclave, le groupe qui a créé Adam Warlock et Elle. Bien entendu, dans ce caisson, pas de créature biscornue à affronter mais la rouquine des X-Men.
Les Vengeurs étaient dessinés par John Buscema, encrés par Tom Palmer, et le duo fonctionne parfaitement ! Reste que pour ma part je trouve comme d’habitude que Tom Palmer impose trop son trait lorsqu’il encre...

Pour conclure, un lecteur fait remarquer dans le Courrier des Fans de Strange (ah, nostalgie ! ) qu’il regrette qu’on ne stipule pas le nom des traducteurs et traductrices. Car si maintenant cela nous paraît tout à fait normal, il faut savoir que pendant de nombreuses années, ces personnes n’étaient absolument pas (re)connues. Un courrier prémonitoire en tout cas !

Envie de discuter à propos de cet article ?
Créez un topic sur notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/

Une erreur ? Un oubli de notre part ?
Pas de soucis : envoyez-nous un mail pour que nous corrigions francecomics@gmail.com

Cet article a été lu par 1667 visiteurs

France-Comics est un site animé par des rédacteurs bénévoles. Vous pouvez prendre contact avec nous via notre forum : http://france-comics.dynamicforum.net/